Statistique Canada a perdu des centaines de fichiers secrets

Statistique Canada a perdu des centaines de fichiers secrets

lun, 12/03/2018 – 16:30
Posté dans :
1 commentaire

Ces fichiers avaient été collectés lors du processus de recensement de 2016 et contenaient des informations personnelles.

Source : CBC NewsPhoto : CC0

Le réseau CBC rapporte que Statistique Canada, l'agence chargée entre autres de la collecte, de l'analyse et du stockage sécurisé des données personnelles sur les Canadiens, a perdu des centaines de fichiers lors du processus de recensement de 2016.

Le réseau a répertorié plusieurs incidents, dont l'un implique 587 formulaires de recensement qui contenaient des renseignements sur des Autochtones. Les formulaires avaient été déposés dans le coffre d'une voiture qui a été volée à Montréal. Les autorités n'ont retrouvé ni la voiture, qui appartenait à un employé de Statistique Canada, ni les documents. Le Commissariat à la protection de la vie privée n'a pas été informé de cet événement.

Un autre cas met en cause un recenseur qui a oublié un sac dans le métro de Toronto. Le sac contenait des formulaires sur lesquels figuraient des adresses et d'autres renseignements personnels. Il n'a jamais été retrouvé. Un autre employé de Statistique Canada a perdu un document de seize pages renfermant des listes de noms, d'adresses et de numéros de téléphone.

En tout, le réseau CBC a relevé vingt incidents de ce genre qui ont porté atteinte à la vie privée des Canadiens.

Statistique Canada est tenue par la loi de protéger la confidentialité des informations fournies par les répondants. Tous ses employés sont évalués en fonction de leur fiabilité, de même qu'ils sont sensibilisés à la nature confidentielle des documents qu'ils doivent manipuler.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.

Commentaires

Pure négligence des fonctionnaires qui sont vissés sur leurs sièges en attendant leur retraite. Des infos vendus, perdus....va savoir. Quand vient le temps d'avoir des infos, ils nous envoient d'un bureau à l'autre.