La discrimination basée sur l'identité ou l'expression de genre interdite

La discrimination basée sur l'identité ou l'expression de genre interdite

ven, 16/06/2017 – 09:17
Posté dans :
0 commentaire

De nos jours, une personne peut se déclarer mâle, femelle, transgenre, agenre, queer, etc.

Sources : Le Journal de MontréalThe Toronto Sun et La PressePhoto : Guillaume St-Pierre, Agence QMI

15 juin 2017

Le gouvernement Trudeau a exprimé les deux souhaits suivants au sujet des personnes LGBT+ :

  • Il veut effacer les condamnations des Canadiens qui ont été « déclarés coupables sous d’anciennes lois injustes en raison de leurs relations sexuelles avec une personne du même sexe » ;
  • Il veut interdire la discrimination basée sur « l’identité sexuelle ou son expression, et l’élimination des dispositions discriminatoires contenues dans le Code criminel concernant l’activité sexuelle consensuelle, qui vont à l’encontre de la Constitution. »

Des projets de loi ont été ou seront déposés pour parvenir à ces objectifs.

Lors d'un rassemblement, M. Trudeau a tenu à s'excuser auprès de la communauté LGBT+ qui, selon ses paroles, a fait face à une « discrimination historique. »

16 juin 2017

Le projet de loi qui interdit la discrimination basée sur l'identité ou l'expression de genre a été adopté. De nos jours, une personne peut se déclarer mâle, femelle, transgenre, agenre, queer, etc.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.