Au tour de Jagmeet Singh d'être lié au séparatisme sikh

Au tour de Jagmeet Singh d'être lié au séparatisme sikh

mer, 14/03/2018 – 21:15
Posté dans :
1 commentaire

Le Globe and Mail a appris que M. Singh a pris part à un rassemblement séparatiste sikh à San Francisco en 2015.

Sources : The Globe and Mail et NPD / Photo : BGM Riding Association, WikimediaCC BY-SA 3.0 (Image rognée)

En juin 2015, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, avait pris part à un rassemblement séparatiste sikh à San Francisco, selon ce qu'a rapporté le Globe and Mail. L'événement rendait hommage à Jarnail Singh Bhindranwale, un chef religieux sikh qui a été tué dans l'attaque de l'armée indienne contre le Temple d'Or en 1984.

M. Singh, à l'époque député néo-démocrate de l'Assemblée législative de l'Ontario, avait même été invité à prendre la parole lors de l'événement où il a dénoncé le « génocide » contre les sikhs commis par l'Inde.

Dans une déclaration publiée sur le site Internet du NPD, M. Singh affirme qu'il avait été invité à s'exprimer au rassemblement de San Francisco en tant que défenseur des droits de la personne. « Ce n’est pas à moi de décider de l’avenir de l’Inde », a-t-il tenu à préciser.

Commentaires

À la clôture du congrès NDP, sur la scène... il y avait trois hommes et trois femmes! Les trois hommes étaient... Sikhs-Indiens!!! :0000
Pierre Schneider :
Terroriste, voilà une accusation qui revient trop souvent quand mes interlocuteurs, souvent de la gauche multiculturelle, aussi bien que de la droite, ne savent plus que dire. Ils oublient bien des choses. D'abord, que les gestes posés ici par le FLQ datent de plus d'un demi-siècle. Qu'ils ont été posés par des jeunes idéalistes inspirés par les idées révolutionnaires à la mode des année soixante, ère de libération des peuples opprimés. Et que le chef du NPD, a refusé de condamner les actes terroristes de ses alliés sikhs.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.