La CAQ implore Justin Trudeau d'être plus dur avec les proxénètes

La CAQ implore Justin Trudeau d'être plus dur avec les proxénètes

jeu, 15/03/2018 – 07:40
Posté dans :
0 commentaire

Elle lui demande de permettre les peines consécutives pour les proxénètes afin qu'ils restent plus longtemps en prison.

Source : CAQPhoto : CC0

Mercredi, la Coalition Avenir Québec (CAQ) a fait voter une motion sur la prostitution juvénile et l'exploitation sexuelle à l'Assemblée nationale. La motion, déposée par la députée caquiste Lise Lavallée, « exige du gouvernement fédéral de Justin Trudeau qu'il signe rapidement le décret mettant en œuvre les dispositions de la loi C-452 ».

Le projet de loi C-452, qui avait reçu la sanction royale en juin 2015 sous le règne des conservateurs de Stephen Harper, était l'oeuvre de l'ex-députée du Bloc québécois Maria Mourani. Il vise à renverser « le fardeau de la preuve, de la victime vers le proxénète » et à permettre « la confiscation des produits de la criminalité », de même qu'il « prévoit des peines consécutives pour les proxénètes ».

Depuis lors, les libéraux tentent de modifier le projet de loi C-452 par l'entremise du projet de loi C-38, qui empêcherait les peines consécutives pour les infractions liées à la traite de personnes. Or, la CAQ juge nécessaire la mise en application de la loi C-452 telle qu'elle a été sanctionnée en 2015. « C'est l'Assemblée nationale entière qui dit à Justin Trudeau qu'il est temps de penser aux victimes et de les aider dans leurs dénonciations », a déclaré Lise Lavallée.

La CAQ n'est pas seule à presser le gouvernement Trudeau de mettre en application la loi C-452. Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu et le député conservateur Pierre Paul-Hus en ont fait un cheval de bataille.

Le sénateur Boisvenu juge que Justin Trudeau « prend des décisions contraires aux discours qu'il tient à la Chambre des communes quand il verse quelques larmes pour montrer sa fausse sympathie envers les victimes de tout horizon ». Pierre Paul-Hus abonde dans le même sens : « [...] Justin Trudeau est toujours en train de se présenter comme étant féministe […], mais tout ce qu'il fait actuellement, sur plusieurs enjeux, c'est à l'encontre des femmes, à l'encontre des victimes ! », avait-il déclaré au sujet du projet de loi C-38 en entrevue à la radio.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.