Jagmeet Singh questionné sur ses liens avec le séparatisme sikh

Jagmeet Singh questionné sur ses liens avec le séparatisme sikh

ven, 16/03/2018 – 11:00
Posté dans :
1 commentaire

Dans une vidéo, on le voit aux côtés d'un homme qui juge la violence « inévitable » pour obtenir un État sikh indépendant.

Sources : The National Post et CBC News / Photo : BGM Riding Association, WikimediaCC BY-SA 3.0 (Image rognée)

Le Globe and Mail rapportait mercredi que le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, avait pris part à un rassemblement séparatiste sikh à San Francisco en juin 2015. Jeudi, c'était au tour du National Post de révéler la présence de M. Singh à un autre événement du genre organisé par la National Sikh Youth Federation (NSYF), dans la banlieue de Londres en février 2016.

Dans une vidéo postée sur YouTube par la NSYF à propos de cet événement, on peut voir M. Singh qui s'adresse à un auditoire au sujet des principes sikhs d'égalité et d'indépendance. Un autre intervenant, Shamsher Singh, avait quant à lui affirmé que la lutte pour l'accession à la souveraineté du Khalistan rendait la violence inévitable.

Le Khalistan est l'État revendiqué par les séparatistes sikhs. Or, une aile radicale de ce mouvement prône la violence pour parvenir à ses fins. À ce sujet, M. Singh a senti le besoin d'apporter des précisions jeudi sur ses positions. C'est que peu de temps après avoir remporté le leadership du NPD en octobre dernier, M. Singh, en entrevue à la CBC, avait refusé de dénoncer un terroriste sikh, Talwinder Singh Parmar, considéré comme le cerveau de l'attentat à la bombe contre un avion d'Air India en 1985. Cet attentat avait fait 329 morts, dont 268 Canadiens.

« Une enquête a été menée sur cet horrible acte terroriste. [Elle] a identifié spécifiquement Talwinder Singh Parmar [comme le responsable de l'attentat], et j'accepte les conclusions de l'enquête », a-t-il finalement déclaré jeudi à la CBC, précisant toutefois que contrairement à lui, des membres de sa communauté n'ont pas accepté les conclusions de l'enquête.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Il peut toujours jouer du violon...en attendant....ça l'aidera à passer le temps.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.