En Alberta, les sikhs n'auront plus à porter de casque de moto

En Alberta, les sikhs n'auront plus à porter de casque de moto

sam, 31/03/2018 – 11:15
Posté dans :
1 commentaire

C'est la troisième province à céder à des accommodements religieux après la Colombie-Britannique et le Manitoba.

Sources de l'article : CTV News et National Observer / Source de la photo : teanitiki, FlickrCC BY-SA 2.0

À compter du 12 avril prochain, les sikhs albertains âgés de plus de 18 ans pourront conduire une motocyclette sans devoir porter un casque. Les passagers bénéficieront également de cette exemption. C'est la troisième province canadienne à prendre une décision en ce sens, après la Colombie-Britannique et le Manitoba.

« La communauté sikhe nous a exhortés à lui accorder cette exemption en reconnaissance de ses droits civils et de son expression religieuse », a déclaré le ministre des Transports albertain, Brian Mason. « Notre gouvernement est attaché à ces principes. »

En 2014, le gouvernement ontarien avait refusé d'emboîter le pas en évoquant le risque que cette mesure pourrait présenter pour la sécurité routière.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Ils n'ont jamais vu ça une belle fracture du crâne, une commotion et ou paralysé à vie. Turban bleu, jaune, rose, noir...peu importe. L'important c'est ce qui se trouve dans le crâne. C'est un choix qui leur appartient: vivre ou végéter.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.