Le PQ questionne le gouvernement Couillard sur les migrants

Le PQ questionne le gouvernement Couillard sur les migrants

ven, 13/04/2018 – 18:30
Posté dans :
0 commentaire

Il n'a toujours pas convaincu le gouvernement Trudeau de payer la facture pour les migrants, qui s'élève à 146 millions.

Source de l'article : Assemblée nationaleSource de la photo : CC0

La députée du Parti québécois (PQ), Catherine Fournier, a reproché l'« inaction » du gouvernement Couillard concernant le dossier des migrants illégaux. En chambre, elle a questionné le ministre de l'Immigration, David Heurtel, pour savoir comment il allait faire pour récupérer les 146 millions qu'ont coûtés ces migrants l'an dernier. Le ministre lui a simplement répondu qu'il avait rencontré divers responsables au fédéral et que le dossier suivait son cours.

La même question avait été posée au ministre il y a quelques semaines par la députée de la CAQ, Nathalie Roy. Or, M. Heurtel avait cette fois été plus clair sur sa position : le Québec doit accepter la nouvelle réalité mondiale, avait-il dit, soit celle « de mouvements migratoires importants ».

Le ministre avait ajouté que son gouvernement s'assurait que les migrants trouvent du travail pour qu'ils contribuent à l'économie québécoise dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Il avait poursuivi en soutenant que le gouvernement désirait « continuer à accompagner ces personnes-là dans le processus de demande d'asile, qui prend beaucoup trop de temps et qui n'est pas adapté à cette nouvelle réalité, qui est une réalité mondiale, de mouvements migratoires importants ».

La position des libéraux québécois sur ce sujet est à peu de choses près un copier-coller de celle de leurs homologues fédéraux. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, disait encore la semaine dernière que le système d'immigration fonctionnait « très bien » : « On sait que l'ouverture à l'immigration, c'est bon pour nos sociétés, c'est bon pour notre économie », avait-il déclaré.

Toujours au fédéral, le Parti conservateur demande au gouvernement Trudeau de négocier avec les États-Unis pour endiguer le flot de migrants illégaux. Jusqu'à présent, cette demande est restée lettre morte.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.