Ottawa veut accueillir des musulmans Rohingyas

Ottawa veut accueillir des musulmans Rohingyas

mar, 08/05/2018 – 07:30
Posté dans :
5 commentaires

L'ancien ministre libéral, Bob Rae, va jusqu'à demander le déblocage d'un fonds de 600 millions pour aider cette communauté.

Sources de l'article : CBC News #1, #2 et Radio-Canada / Source de la photo : Will Pate de Rotman School of Management, WikimediaCC BY 2.0

Ottawa veut plus de réfugiés, et cette fois, ce sont les musulmans Rohingyas qu'il souhaite accueillir. Les Rohingyas sont chassés de la Birmanie depuis que des militants de cette communauté ont perpétré une attaque terroriste l'été dernier.

Des camps aménagés au Bangladesh abritent maintenant près de 900 000 Rohingyas qui ont fui la répression. De passage dans ce pays, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré que le Canada devait envisager d'amener des réfugiés rohingyas au pays pour réunifier les familles.

« Nous pouvons imaginer que si c'était nos frères, nos soeurs, nos oncles qui étaient dans cette situation désespérée, nous serions prêts à tout pour les amener à nous rejoindre au Canada », a déclaré Mme Freeland.

Déjà, le mois dernier, l'envoyé spécial du premier ministre et lui-même ancien ministre libéral, Bob Rae, avait recommandé dans un rapport « de faire savoir que le Canada [était] prêt à accueillir des réfugiés rohingyas et de majorer l'aide au développement [de la Birmanie] ».

Le gouvernement Trudeau a jusqu'à présent déboursé près de 46 millions $ pour résorber la crise qui secoue les Rohingyas, mais Bob Rae veut aller plus loin : il demande qu'Ottawa mette sur pied un vaste « plan de développement et d'aide humanitaire » qui impliquerait un fonds de 600 millions sur quatre ans.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Encore des promesses de $$$..... et nous devrons payer en bout de ligne car le Fédéral ne collabore pas à l'immigration mis à part de nous les refouler.

Émigrés venus d’ailleurs
démographie galopante
minorité qui est devenue majoritaire grâce à cette démographie
Les Rohingyas se rebellent contre le gouvernement birman qui ne respecte pas les préceptes islamique
le gouvernement leur refuse donc la nationalité birmane
alors c’est la guerre, et les immigrés sont soutenus par des forces extérieures au pays, notamment Al-Qaïda et des mouvements séparatistes ; et la guerre dure des décennies
Le viol et le meurtre d’une femme bouddhiste amène des mesures de représailles contre les Rohingyas et une situation d’émeutes avec de nombreux morts des deux côtés. Les Rohingyas ont entrepris alors de décapiter des moines… Depuis 2012 des bandes de Rohingyas tuent.. Mais les bouddhistes ne se laissent pas faire, les musulmans ne sont pas habitués à cela, d’où leurs cris de révolte.
Les bouddhistes ne tuent pas les musulmans, mais ils éliminent les rebelles engagés dans un nettoyage ethnique dans l’État de Rakhine.