Des gangs criminels parmi les migrants illégaux ?

Des gangs criminels parmi les migrants illégaux ?

jeu, 10/05/2018 – 15:10
Posté dans :
0 commentaire

Des membres d'un gang violent, le MS-13, pourraient être tentés d'entrer illégalement au Canada.

Sources de l'article : The Toronto Sun, Le Journal de Montréal et Radio-CanadaSource de la photo : U.S. Immigration and Customs Enforcement, Domaine public

Le Toronto Sun a mis la main sur une note confidentielle du Service canadien de renseignements criminels (SCRC) qui met en garde contre l'arrivée d'un gang criminel parmi les migrants illégaux. Selon le SCRC, des membres du MS-13, un groupe violent originaire du Salvador, pourraient se faufiler entre les points de contrôle frontaliers pour se soustraire aux nouvelles politiques migratoires de l'administration Trump.

La mise en garde du SCRC prévient que « la violence liée au MS-13 est [...] brutale, allant de passages à tabac à des mutilations». Le MS-13 serait l'un des plus importants groupes organisés au monde avec 70 000 membres présents dans une demi-douzaine de pays. L'an dernier, des membres de ce groupe avaient assassiné un homme à l'aide de plus de 100 coups de couteau dans la banlieue de Washington.

Ce qui fait craindre le SCRC, c'est que le nombre de migrants illégaux d'origine salvadorienne pourrait augmenter considérablement au cours des prochains mois puisque les États-Unis ont décidé de ne pas renouveler le statut de protection temporaire de ses ressortissants du El Salvador, du Nicaragua et du Honduras. Le MS-13 pourrait alors profiter de cette immigration massive pour se faufiler au Canada.

Selon le Service, les membres du MS-13 pourraient être tentés de mettre sur pied de nouvelles cellules, possiblement à Toronto, à Montréal et à Vancouver. Les deux premières seraient d'ailleurs déjà aux prises avec la présence du MS-13 sur leur territoire. À Toronto, certains des membres du groupe avaient même été jusqu'à menacer un magistrat.

Quant à Montréal, la présence du MS-13 y avait déjà été signalée en 2006 par Radio-Canada, mais avec la vague de migration illégale que connaît le Québec, elle pourrait s'intensifier dans les prochains mois.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.