Accommodements religieux : la CAQ pourfend les libéraux

Accommodements religieux : la CAQ pourfend les libéraux

mer, 16/05/2018 – 22:00
Posté dans :
1 commentaire

Elle les accuse de traiter ceux qui se préoccupent des accommodements religieux de racistes et d'intolérants.

Source de l'article : Assemblée nationaleSource de la photo : ThomasVerville, WikimediaCC BY-SA 4.0

Lors de la période de questions à l'Assemblée nationale mardi, la députée de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Nathalie Roy, a blâmé le gouvernement pour avoir créé la confusion dans le dossier des accommodements religieux. Elle a cité des représentants syndicaux de la fonction publique et parapublique qui ont tous souligné le manque de clarté des lignes directrices mises de l'avant par la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée.

Ces lignes directrices, dévoilées la semaine dernière, sont les suivantes :

  • La demande doit résulter de l'application de l'article 10 de la Charte des droits et libertés de la personne, qui interdit la discrimination, notamment selon la religion.
  • La demande doit être considérée comme sérieuse, sincère et raisonnable.
  • L'accommodement demandé doit respecter le droit à l'égalité entre les femmes et les hommes et accorder aux gens le droit d'être traités sans discrimination.
  • L'accommodement demandé doit permettre à l'État de demeurer neutre.
  • Le demandeur a collaboré à la recherche d'une solution.

Or, la députée caquiste voulait savoir si la ministre avait quelque chose « à dire aux fonctionnaires qui devront traiter les demandes d'accommodements religieux, mais qui ne savent même pas comment ils vont procéder ».

Mme Vallée a répondu en disant que Nathalie Roy manquait « de respect pour nos libertés individuelles » et affichait du mépris pour la diversité, précisant que les lignes directrices étaient « le reflet des décisions qui ont été rendues par les tribunaux au fil des ans ».

Mme Roy n'a pas tardé à contre-attaquer : « Tout ce [que les libéraux] ont réussi à faire [...], c'est de traiter ceux qui [se] préoccupent [des accommodements religieux] de racistes et d'intolérants », a-t-elle rétorqué.

Le dossier des accommodements religieux risque d'être longuement débattu au cours de la prochaine campagne électorale. La CAQ a dévoilé mardi son plan concernant l'immigration, lequel prévoit entre autres que le test des valeurs soit effectué à visage découvert.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires