Justin Trudeau fustigé pour son parti pris palestinien

Justin Trudeau fustigé pour son parti pris palestinien

jeu, 17/05/2018 – 20:00
Posté dans :
3 commentaires

Il a blâmé Israël pour les violences à Gaza, alors qu'on apprenait que le groupe terroriste Hamas y était impliqué.

Sources de l'article : Justin Trudeau, The Jewish ChronicleCIJAAndrew Scheer, Twitter et Le Journal de Montréal / Source de la photo : EJ Hersom, FlickrCC BY 2.0

Dans un communiqué publié mercredi, le premier ministre Justin Trudeau a déploré « la violence survenue dans la bande de Gaza qui a mené à la perte tragique de plusieurs personnes et fait de nombreux blessés ». Il a parlé de « force excessive » de la part d'Israël et réclamé une enquête internationale, à laquelle, a-t-il dit, le Canada serait prêt à contribuer.

Rappelons que 62 Palestiniens ont trouvé la mort lundi après avoir essuyé des tirs de l'armée israélienne lors de manifestations dans la bande de Gaza. Plus de 2 000 personnes auraient également été blessées durant l'événement, lequel s'est produit au moment où les États-Unis inauguraient leur nouvelle ambassade à Jérusalem.

Mais tandis que la communauté internationale condamnait Israël, on apprenait que 50 des 62 morts étaient membres du groupe terroriste Hamas. Cette annonce proviendrait de la bouche même d'un responsable de cette organisation, Salah al-Bardawil. Un autre groupe terroriste, le Jihad islamique, a déclaré quant à lui que trois de ses membres avaient également été tués lors des manifestations de lundi.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, n'a pas manqué d'écorcher Justin Trudeau pour son parti pris en faveur des Palestiniens. Soulignant qu'il était attristé par la mort des 62 Palestiniens, M. Scheer a néanmoins rappelé que cette situation découlait de la présence du Hamas, « une organisation terroriste qui n'accorde aucune valeur à la vie humaine ».

« En condamnant les forces israéliennes, Justin Trudeau ignore le rôle que l'organisation terroriste Hamas a joué dans l'incitation à ces affrontements », a déclaré le chef conservateur sur sa page Facebook. Un député conservateur, Nick Boles, s'est aussi exprimé sur le sujet en écrivant sur Twitter qu'« Israël avait le droit absolu de se défendre contre de telles attaques ».

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) a également condamné les propos du premier ministre et réclamé une réunion urgente avec ce dernier pour partager les préoccupations de la communauté juive à cet égard.

« Nous sommes profondément déçus que la déclaration du gouvernement ignore la responsabilité directe du Hamas pour les récentes violences à la frontière entre Israël et Gaza », a déclaré le CIJA dans un communiqué. « Cela contredit la position de longue date du gouvernement selon laquelle [...] Israël peut compter sur le soutien du Canada lorsque sa sécurité est menacée ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Pour votre information le hamas est unparti politique qui defend les palestiniens contre une entitée exterieure qui tente d anéantir et de s accaparer des richesses de la palestine..les terrorites ne sont pas les palestiniens mais israel,qui n a aucune légitimitée en palestine .

La ministre Christia Freeland à condamné le Hamas. Vous n'avez aucune source crédible pour affirmer que tous les morts ou presque provenaient du Hamas. Que de la propagande provenant des perroquets de corde à linge sionistes comme Andrew Sheer ou organisation sioniste défendant les crimes d'un État voyou et terroriste Israël

...prendre ses distances face au gouvernement canadien qui se trouve à Washington ? Il se fera taper sur les doigts si c'est le cas. Mais, il est possible que tous cela ne soit que manoeuvres politiques trafiquées derrière des portes closes. Ottawa a toujours été à la botte des américains.