Les libéraux accusés de mentir sur la francisation des immigrants

Les libéraux accusés de mentir sur la francisation des immigrants

lun, 11/06/2018 – 13:00
Posté dans :
0 commentaire

Selon une candidate libérale, 75 % des nouveaux arrivants parlent le français, une donnée contestée par le Parti québécois.

Voici la ou les sources de cet article : TVA Nouvelles, Twitter #1#2 et Statistique Canada / Voici la source de la photo : CC0

Sur Twitter, un conseiller politique du Parti québécois (PQ), Louis Lyonnais, a accusé une candidate du Parti libéral (PLQ) d'« inventer des chiffres » au sujet de la francisation des immigrants. En effet, lors d'un débat sur les ondes de LCN, Marwah Rizqy a affirmé que 75 % des nouveaux arrivants parlaient déjà le français.

Or, M. Lyonnais a cité des données du ministère de l'Immigration pour démontrer que seulement 42 % des immigrants avaient déclaré connaître le français. « Pour le PLQ, la seule façon de défendre un bilan aussi désastreux, c'est d'inventer des chiffres ? », a-t-il écrit dans un tweet qui a été partagé plus de 100 fois au moment d'écrire ces lignes.

La principale intéressée a répliqué qu'il fallait regarder « l'ensemble des immigrants » afin « d'avoir un portrait global de la situation ». Elle a donc cité les données du dernier recensement, qui statuait que « 80,5 % des immigrants vivant au Québec ont déclaré pouvoir soutenir une conversation en français ».

M. Lyonnais a déclaré être en désaccord avec l'interprétation de Mme Rizqy de cette donnée, car selon lui, « soutenir une conversation en français ne signifie pas avoir une connaissance adéquate ni suffisante pour travailler et vivre [dans cette langue] ». Il a ajouté qu'avec une telle logique, on pourrait déclarer que 90 % des Québécois sont bilingues, car ils affirment pouvoir soutenir une conversation en anglais.

Rappelons qu'un conflit similaire avait éclaté entre les péquistes et les libéraux il y a près d'un mois. Le chef du PQ, Jean-François Lisée, avait alors déploré que l'usage du français au travail soit en déclin au Québec alors que la ministre de la Protection et de la Promotion de la langue française, Marie Montpetit, avait dit qu'il était en hausse. Tous deux s'étaient basés sur des données différentes pour justifier leurs dires.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.