Services fédéraux : les francophones attendent plus longtemps

Services fédéraux : les francophones attendent plus longtemps

mer, 13/06/2018 – 09:00
Posté dans :
0 commentaire

C'est le constat que fait le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada et The Montreal Gazette / Voici la source de la photo : CC0

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge, a déposé mardi son rapport annuel. Son principal constat : les francophones doivent attendre plus longtemps que les anglophones pour recevoir des services dans leur langue au sein des institutions fédérales.

Le bureau du commissaire a examiné 10 de ces institutions et mesuré leurs temps de réponse lorsqu'elles fournissent des services dans les deux langues officielles en personne, au téléphone et en ligne. L'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), par exemple, n'a été en mesure d'offrir des services en français que deux fois sur trois dans les aéroports.

En outre, les employés de l'ACSTA accueillent les voyageurs avec le fameux « Bonjour/Hi » dans 70 % des cas. Le commissaire demande au gouvernement de réviser la Loi sur les langues officielles, chose qui n'a pas été faite depuis 1988.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.