L'appui aux libéraux décline dans les Maritimes

L'appui aux libéraux décline dans les Maritimes

jeu, 14/06/2018 – 15:45
Posté dans :
0 commentaire

La satisfaction à l'égard du gouvernement Trudeau est en baisse de 15 points depuis l'an dernier dans cette partie du Canada.

Voici la ou les sources de cet article : Corporate Research AssociatesVoici la source de la photo : Marvin Lynchard, U.S. Department of Defense, Domaine public (Image rognée)

L'appui au gouvernement Trudeau dans les quatre provinces des Maritimes est en baisse pour un troisième trimestre consécutif, selon le dernier sondage réalisé par Corporate Research Associates. Plus précisément, 51 % des répondants se sont dits satisfaits du gouvernement, alors qu'ils étaient 66 % en août 2017, 61 % en novembre de la même année et 56 % en février dernier.

Sur le plan électoral, l'appui aux libéraux, quoique massif, est également en baisse depuis l'an dernier. Ainsi, le parti de Justin Trudeau obtiendrait 49 % des intentions de vote dans les Maritimes, une baisse de 11 points depuis novembre 2017 et de 6 points depuis le dernier trimestre.

Le soutien au Parti conservateur est quant à lui à la hausse depuis les six derniers mois : 29 % des répondants de l'Atlantique accordent leur préférence au parti d'Andrew Scheer, alors que ce chiffre était à 26 % en février et à 23 % en novembre l'an dernier. Enfin, le NPD récolte 15 % des intentions de vote, tandis que le Parti vert ferme la marche à 5 %.

Le même déclin chez les libéraux est observé du côté de la popularité des chefs. Justin Trudeau obtient une note de 40 %, en baisse de 5 points par rapport à février et de 10 points depuis novembre 2017. La popularité du chef conservateur Andrew Scheer est à la hausse : 22 %, comparativement à 19 % en février et à 17 % en novembre 2017. Le chef du NPD, Jagmeet Singh, peut compter sur l'appui de 10 % des répondants, tandis que la chef du Parti vert, Elizabeth May, obtient une note de 8 %.

Le sondage de Corporate Research Associates a été mené du 3 au 28 mai 2018 auprès de 1 500 résidents des provinces de l'Atlantique, âgés de 18 ans et plus. La marge d'erreur est de + ou - 2,5 %, 95 fois sur 100.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.