François Legault fait une profession de foi envers le Canada

François Legault fait une profession de foi envers le Canada

lun, 30/07/2018 – 19:45
Posté dans :
1 commentaire

La Coalition Avenir Québec (CAQ) promet à la communauté anglophone d'écarter le projet de souveraineté du Québec.

Voici la ou les sources de cet article : West Island Blog et The Montreal Gazette / Voici la source de la photo : LouisRoyQc, WikimediaCC BY-SA 4.0 (Image rognée et arrière-plan modifié)

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, a affirmé samedi dernier que l'enjeu de la souveraineté du Québec sera complètement écarté advenant que son parti forme le prochain gouvernement. M. Legault a fait cette déclaration alors qu'il rencontrait des membres de la communauté anglophone de l'Ouest-de-l'Île de Montréal en compagnie d'une de ses candidates aux élections provinciales qui auront lieu cet automne.

Il en a rajouté lors d'une entrevue accordée à un média local anglophone en assurant que la souveraineté du Québec n'était pas au programme de la CAQ, ni dans un premier mandat ni dans des mandats subséquents.

Dans un effort visant à séduire les anglophones de l'Ouest-de-l'Île de Montréal afin de leur soutirer un vote traditionnellement favorable au Parti libéral du Québec (PLQ), M. Legault a plutôt tablé sur d'autres enjeux. Il a ainsi mis l'accent sur sa volonté de voir se concrétiser la ramification du Réseau express métropolitain (REM) dans cette région.

M. Legault a par ailleurs saisi l'occasion pour confirmer son soutien à l'électrification des transports dans la province. Les thèmes de l'engorgement du système de santé publique ainsi que des relations entre la métropole québécoise et les villes défusionnées se trouvant sur l'île de Montréal ont aussi été abordés.

La CAQ et le PLQ rivalisent afin de gagner le coeur de la communauté anglophone du Québec à l'approche des élections provinciales. C'est dans ce cadre que le PLQ multiplie les initiatives visant à apaiser les membres de la communauté anglophone, dont certains se sentent tenus pour acquis.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires