Le gouvernement Trudeau donne 50 millions aux Palestiniens

Le gouvernement Trudeau donne 50 millions aux Palestiniens

lun, 30/07/2018 – 11:00
Posté dans :
1 commentaire

Pour une fois deuxième cette année, Ottawa aide un État en partie contrôlé par un groupe terroriste, le Hamas.

Voici la ou les sources de cet article : Gouvernement du Canada #1 et #2Voici la source de la photo : Joshua R. M. Dewberry, U.S. Air Force, Domaine public

Le gouvernement Trudeau est toujours très généreux avec l'argent des contribuables. Or, cette fois, ce sont les Palestiniens qui profiteront de la manne. La ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, a annoncé l'octroi d'un peu plus de 50 millions pour « répondre aux besoins des Palestiniens les plus démunis et les plus vulnérables ».

L'enveloppe sera partagée en deux : 12,65 millions permettront « de répondre aux besoins humanitaires les plus pressants en Cisjordanie et à Gaza, notamment en matière de sécurité alimentaire, de soins de santé, de protection et de besoins économiques » ; 37 millions seront versés « à quatre projets qui visent à accroître la prospérité économique des Palestiniens, notamment en réduisant les obstacles à l'entrepreneuriat, à l'emploi et à l'employabilité auxquels se heurtent les femmes et les jeunes ».

Le gouvernement Trudeau croit beaucoup aux vertus de l'aide internationale, lui qui a accordé au moins 1,1 milliard aux pays étrangers depuis le début de l'année. On ne peut s'opposer à la vertu, mais il reste que les États philanthropes comme le Canada doivent toujours faire preuve de prudence en allouant des fonds à l'aide internationale, en particulier à la Palestine.

En mars dernier, la ministre Bibeau avait annoncé que son gouvernement allait fournir une aide humanitaire de 10 millions à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). C'est pourtant un fait connu que l'UNRWA entretient des liens avec des groupes terroristes tels que le Hamas, la branche armée des Frères musulmans, et le Djihad islamique palestinien.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires