Faire du Québec le 51e État américain

Faire du Québec le 51e État américain

lun, 03/09/2018 – 17:50
Posté dans :
10 commentaires

Le Parti 51 a commencé à installer ses pancartes électorales dans la circonscription de Beauce-Sud.

Voici la ou les sources de cet article : Parti 51 #1#2, #3 et MercierMorin / Voici la source de la photo : Parti 51 (Autorisation donnée)

Hans Mercier, un avocat beauceron spécialisé dans la pratique du litige, veut faire du Québec le 51e État américain, à l'instar du patriote Louis-Joseph Papineau.

M. Mercier s'était fait remarquer plus tôt cet été en entrevue sur les ondes de la station Radio X, alors qu'il avait exposé la plateforme du Parti 51 et fait valoir ses arguments favorables à l'annexion du Québec à nos voisins du Sud. Désormais, en date du 3 septembre, le Parti 51 a entamé l'installation de ses pancartes électorales dans la circonscription de Beauce-Sud.

Les avantages

M. Mercier croit que le Québec a tout à gagner à rejoindre les États-Unis, et ce, pour plusieurs raisons. Sur le plan constitutionnel, il serait plus respecté qu'à l'intérieur du Canada, par exemple. Sur le plan économique, le Québec adopterait non seulement une des monnaies les plus puissantes – le dollar américain –, mais en plus, il rejoindrait un des marchés les plus ouverts au monde.

L'audace beauceronne

Le Parti 51 lance un appel au caractère typiquement audacieux et avant-gardiste des Beaucerons. En citant en exemple l'élection de Mario Dumont en 1994 dans la circonscription de Rivière-du-Loup, le Parti 51 souligne que « les Beaucerons auront une toute nouvelle option politique avec la possibilité de faire élire un député annexionniste ».

M. Mercier croit donc que les électeurs beaucerons ne craindront pas de voter pour un nouveau parti politique, puisque Mario Dumont avait été élu après avoir fondé l'Action démocratique du Québec (ADQ).

Une page d'histoire

M. Mercier rappelle que « les électeurs de Beauce-Sud ont l'occasion unique de graver un moment important dans l'histoire du Québec en optant pour un candidat qui propose un vrai et profond changement dans la vie des citoyens ». Ainsi, il sera possible de vérifier en octobre prochain si l'idée lancée par Louis-Joseph Papineau fait encore écho dans la société québécoise du 21e siècle.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Liberté aux USA : de moins en moins vrai.
Sécurité : les autorités américaines ne pensent qu'à faire la guerre avec tous le monde
Prospérité : l'économie américaine a du plomb dans l'aile et la pauvreté est endémique dans tous les états

Qui veut devenir américain au Québec ? Quelques plein-aux-as bien sûr !

Ce discours est le reflet d'une pensée d'humanisée donc le dogme des capitalistes sauvages.

Les USA n'ont rien à faire avec le Québec sauf transiger....ce qui fait leurs affaires...c'est selon. Ils abusent de nos richesses. Ils ont depuis toujours été le pays de qui le " monde " pouvait dépendre. Alors, pourquoi " le Québec " deviendrait le 51 ème état des USA? Le Québec n'a jamais voulu reconnaître son indépendance et Ottawa nous considère comme des immigrants en "Terre d'accueil "qui travaille à contre courant envers le Québec sans reconnaître " La langue Française " au Québec. Le Canada vu par Ottawa est un pays pacifique dans lequel on peut passer les lois que l'on veut, qui accueille des centaines et de centaines d'immigrants et d'illégaux sans qu'on puisse dire un mot, un peuple muselé, surtaxé avec des institutions désuets, dirigé par des partis qui ne recherchent que leurs propres images sauf les besoins de ses citoyens. Alors, expliquez-moi pourquoi le Québec de demain deviendrait le 51 ème état des USA? Surtout, avec Trump en tête du peloton...rien de reluisant.

Aux États-Unis, aucune langue officielle n'a jamais été adoptée au niveau fédéral, chaque État peut promouvoir la langue de son choix. C'est déjà mieux qu'au Canada ou nous avons 2 langues officielles alors que le fédéral ne promeut que l'anglais. Ne serait-ce que sur ce point, nous pourrions au moins protéger notre langue.

Je ne vois pas comment on pourrais avoir plus notre place avec les État-unis, je croit qu'il profiterais de nous plus que de nous respecter. On as rien a voir avec leur histoir aussi. Le français ne serais pas mieux traité. Tout ce qu'il leur intéresserais serais d'avoir accès a nos ressource. Oui l'argument d'avoir une monnais plus forte mais est ce que sa en vos vraiment la chandelle ?Je suis presentement en Alberta et pour vous dire il y a des communauté francophone dans toute les province alors que au USA je ne croit pas qu'il ont jamais fait de place pour des francophone exepter la Nouvelle-Orléan. Quelle sont vos arguments que me ferais croire qu'on serais plus respecter au USA que le Canada ?

Au USA chaque État a une indépendance sur presque tout. C'est encore mieux qu'au Canada pour les provinces. Que se soit sur les taxes, les lois, les règlements, le code de la route, la justice, etc, chaque État décide de tout et passe les lois et règlements qu'ils veulent pour leurs citoyens. Je ne vois aucun obstacle qui pourrait nous affecter à cause de notre langue. En même temps on aurait accès à une économie en croissance et un bassin de consommateurs incroyable pour le développement de notre économie, sans barrières, sans douanes, et avec un dollar reconnu dans le monde entier, comparativement à notre dollar canadien à .73 cenne qui va surement descendre si on se fie à se qui peut se produire avec l'Alena.

J'esperais retrouver sur cette plateforme un peu plus de respect que sur Facebook... Pour ou contre les idées de Me Mercier, nul besoin de devenir ignoble. Comme Brasssens le disait si bien :" quand on est con, on est con" et je ne parle pas ici de Me Mercier et encore moins de Louis-joseph Papineau!

Depuis quand nous permettons-nous de détruire les gens plutôt que les idées en politique? C'est une manie absolument ignoble que réflète une ignorance terrible,quant à moi! Si vous n'avez aucun argument convaincant pour détruire les idées, vous vous en prenez au personnes qui les véhiculent. Comme on dit, faut pas tirer sur le message, mais détruire le message! Petite reflexion pour Mr. Du Con en ce magnifique mardi matin ?

Quel con voudrait que le Québec devienne le 51ème état des USA!

Le Québec est un peuple distinct qui n'a rien à voir avec les USA!

Par conséquent, c'est une des idée dess plus farfelues que j'ai entendu...

Ce gars est donc nul autre que un con qu'il aide le "grand talent" qu'est Maxime Bernier à créer sont nouveau parti "Con serviteur"!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.