Au bord du gouffre, l'UNRWA a besoin d'argent

Au bord du gouffre, l'UNRWA a besoin d'argent

mer, 12/09/2018 – 09:30
Posté dans :
0 commentaire

Les États-Unis ont cessé de financer cet organisme pro-palestinien accusé d'être lié à des groupes terroristes.

Voici la ou les sources de cet article : XinhuaVoici la source de la photo : CC0

Les temps sont durs à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Selon l'un des responsables de l'organisme, celui-ci ne disposerait de fonds que pour assurer son fonctionnement jusqu'à la fin de septembre.

La situation financière de l'UNRWA est devenue précaire lorsque les États-Unis ont annoncé il y a quelques jours qu'ils cesseraient de le subventionner. Qualifiée d'injuste par la presse libérale et les gouvernements de gauche, la décision de l'administration Trump est pourtant fondée sur une réalité incontestable : l'UNRWA entretient des liens avec des groupes terroristes.

L'organisme UN Watch a rapporté à ce sujet qu'un documentaire de 2013, appelé « Camp Jihad », a montré des enfants palestiniens dans un camp d'été de l'UNRWA en train de subir des séances d'endoctrinement pour qu'ils apprennent à détester les Juifs et à soutenir les martyrs. Durant la Guerre de Gaza qui a sévi en 2014, des roquettes avaient été stockées dans des écoles administrées par l'UNRWA. On croit que les projectiles appartenaient soit au Hamas, soit au Djihad islamique palestinien.

L'an dernier d'ailleurs, des tunnels utilisés par des terroristes du Hamas avaient été découverts sous des écoles de l'UNRWA, à Gaza. Également l'an dernier, Suhail al-Hindi, ex-président du syndicat des employés de l'UNRWA, avait dû démissionner à la suite d'allégations sur son appartenance au Hamas.

Dans un rapport de 130 pages, UN Watch cite plusieurs cas d'enseignants de l'UNRWA au Liban, en Jordanie, en Palestine et en Syrie qui « vénère[nt] Hitler », en appellent « au meurtre de Juifs », font « l'éloge des terroristes », répandent « la propagande du Hamas » ou encore appuient et promeuvent la violence, surtout si elle est dirigée contre Israël.

Au Canada, les conservateurs de Stephen Harper avaient coupé court au financement de l'organisme en raison de ses liens avec le Hamas, mais le gouvernement Trudeau a décidé de lui accorder sa pleine confiance. Selon les chiffres de 2017, le Canada figurait au onzième rang des principaux donateurs de l'UNRWA, avec un financement de 19 748 031 $.

Or, en mars dernier, les libéraux avaient annoncé une aide de 10 millions à l'UNRWA et ils avaient ensuite renchéri en juillet en allouant une enveloppe de 50 millions à divers organismes venant en aide aux Palestiniens. Mal leur en prit, car l'Autorité palestinienne a fait partie des délégations arabes qui ont publié des communiqués le 6 août dernier pour manifester leur appui à l'Arabie saoudite dans sa guerre diplomatique contre le Canada.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.