Un candidat du Parti vert exclu en raison de ses relations

Un candidat du Parti vert exclu en raison de ses relations

mer, 12/09/2018 – 07:15
Posté dans :
2 commentaires

Le parti n'aime pas que Jamil Azzaoui soit un bon ami de Djemila Benhabib, une opposante à l'islam politique.

Voici la ou les sources de cet article : Le Soleil et Facebook / Voici la source de la photo : Simon Villeneuve, WikimediaCC BY-SA 3.0

Il n'y a pas à dire, le Parti vert du Québec (PVQ) joue dans les platebandes de Québec solidaire (QS) avec ses lubies d'extrême gauche. Selon le journal Le Soleil, l'auteur-compositeur-interprète Jamil Azzaoui a vu sa candidature révoquée par le PVQ « parce qu'il avait l'intention de rencontrer à titre personnel l'essayiste et conférencière Djemila Benhabib ».

Mais que peuvent bien reprocher les verts à Mme Benhabib ? Le responsable des communications du PVQ, Michel Jean, a indiqué que son parti ne voulait pas être associé à l'auteure parce qu'elle ne reflétait pas ses valeurs.

Mme Benhabib, une musulmane, se bat depuis longtemps contre l'islamisme, elle qui a écrit Ma vie à contre-Coran et Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident. Elle a déjà dit être menacée par l'extrême gauche. Aux yeux des partisans de ce mouvement, la Québécoise d'origine algérienne serait perçue comme une « islamophobe » et une « fasciste » qui joue le jeu de l'« extrême droite ».

Cette dernière a réagi avec sarcasme sur Facebook à la décision du PVQ. « Révoquer la candidature de mon ami Jamil Azzaoui en raison d'une éventuelle rencontre avec moi. Lisez ça, c'est à mourir de rire! », a-t-elle écrit lundi à ce propos.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

C'est évident que le Parti vert a peur que Mme Benhabib attire la foudre sur son parti. Par contre, ses candidats seraient d'accord pour infiltrer des Islamistes pur et dur. Si ce n'est pas foute la merde au Québec, je me demande ce que c'est . M. Jean me semble peu informé sur ce sujet. Depuis le temps que tout le monde en parle...coudonc....il était où quand le train islamiste est passé?