L'art de masquer le montant alloué aux réfugiés par année

L'art de masquer le montant alloué aux réfugiés par année

mer, 12/09/2018 – 19:15
Posté dans :
1 commentaire

Des fonctionnaires tentent de camoufler le montant annuel de 50 000 $ pouvant être attribué aux familles de migrants.

Voici la ou les sources de cet article : The Rebel (jusqu'à 5:15) / Voici la source de la photo : CC0

The Rebel Media a diffusé un reportage sur son site Internet qui expose au grand jour un échange de courriels douteux ayant eu lieu entre des fonctionnaires fédéraux, échange ayant été obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. Les documents révèlent les détails de l'aide financière accordée aux réfugiés syriens lorsqu'ils arrivent au Canada, mais surtout, le manque de transparence relativement à la communication de ces données à la population canadienne.

En effet, The Rebel Media a déniché une conversation par courriel où les fonctionnaires discutent de la meilleure stratégie à adopter pour révéler l'information à la suite d'une enquête médiatique sur la question de l'aide financière attribuée aux réfugiés syriens. Il est clair que les fonctionnaires s'entendent pour masquer le montant réel accordé aux familles, le tout pour éviter de susciter la colère des contribuables.

Notamment, bien que l'une des interlocutrices de l'échange de courriel affirme savoir « que 50 000 dollars correspond au nouveau coût de démarrage », celle-ci demande à l'autre bureaucrate d'inclure une table contenant les montants accordés sur une base individuelle. Puisqu'elle « pense que le journaliste est à la recherche de chiffres », celle-ci est d'avis que la table en question sera suffisante. L'échange révèle d'ailleurs que plus tôt la même semaine, les fonctionnaires avaient dévoilé le montant alloué aux individus plutôt qu'aux familles.

Comme si cela n'était pas suffisant, il est possible de lire dans l'échange de courriels que l'information véritable ne serait révélée que si l'appareil gouvernemental était pressé de le faire. Dans un de ces courriels, il est également spécifié noir sur blanc de ne pas mentionner le montant de 50 000 dollars.

La table de valeurs communiquée compare les montants attribués à des familles de quatre individus avec ceux donnés aux personnes arrivant seules au Canada en fonction de la ville d'accueil. Toutefois, The Rebel Media affirme que les familles syriennes arrivant au pays sont souvent constituées de plus de quatre individus, ce qui fait en sorte que ces montants ne sont pas représentatifs de la réalité.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

$50,000 pour chaque famille d'immigrants chez-nous. C'est une vraie honte. Les Québécois peuvent bien être surtaxés, écoeurés de voir que ceux-ci bénéficient d'un tel montant tandis que nos familles crèvent de faim, et nos personnes âgées laissées pour compte. Comment être des sympathisants pour leurs causes tandis qu'ils nous "enlèvent notre propre pain de la bouche", profitent automatiquement de nos soins en santé. On leur donne tout cru dans la bouche...ils ne leur reste qu'à le mâcher. Ils peuvent bien avoir le sourire fendu jusqu'aux oreilles car ils nous rient en pleine face et ce, avec l'aide de nos politiciens. Comment expliquer qu'il arrivent chez-nous avec leur propre compte de banque? Faut-il avoir été vendus aux immigrants pour pas cher? Le multiculturalisme c'est de la bouillie pour les chats. La pire politisation du siècle trudeauisme jamais connue...une aire de migration massive envahissant le Canada et plaçant le Québec dans la pire tourmente pour les années à venir.