Le projet de société de Jean-François Lisée

Le projet de société de Jean-François Lisée

mer, 12/09/2018 – 14:45
Posté dans :
0 commentaire

Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, rêve d'un Québec admiré et qui fasse l'envie des autres nations.

Voici la ou les sources de cet article : CPAC (27:35 à 29:47) et Radio-CanadaVoici la source de la photo : Amadalvarez, Wikimedia, CC BY-SA 4.0 (Image rognée)

Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, a répondu aux questions de l'animatrice Esther Bégin à l'émission L'Essentiel sur les ondes de CPAC (Cable Public Affairs Channel), ce mardi. Interrogé à savoir quel serait son premier geste envers Ottawa au lendemain d'une victoire de sa formation politique aux prochaines élections générales québécoises, M. Lisée a aussi fait part de ses souhaits pour le Québec dans 20 ans.

« Nous prendre 20 milliards de dollars pour l'investir à Halifax [et] à Vancouver, c'est inacceptable »

Selon Jean-François Lisée, le fait « que le Québec n'ait pas sa juste part des investissements productifs [en provenance du gouvernement fédéral] n'a pas de sens ». Si le PQ prend le pouvoir le 1er octobre, M. Lisée promet de confronter le premier ministre Justin Trudeau relativement à ce dossier. Pour le chef du PQ, le chantier maritime Davie, à Lévis, représente un « symbole de l'injustice canadienne » à cet égard.

Le Québec : une puissance moyenne, mais bénéfique à la planète

Optimiste quant à l'avenir de la province, M. Lisée voit dans le Québec de demain « un lieu où la qualité de vie est reconnue comme étant une des meilleures au monde », où « les communautés sont épanouies », où « chaque famille est au centre des politiques publiques » et un pays au sein duquel « chaque enfant, peu importe le revenu de sa famille, peut faire des études supérieures [et] réussir ».

Enfin, s'il rêve d'un Québec indépendant suscitant l'envie du reste du monde, M. Lisée aimerait que ce nouveau pays soit reconnu comme une puissance moyenne, mais bénéfique à la planète. Ainsi, le chef du PQ croit qu'un Québec souverain serait un acteur positif en ce qui a trait à la lutte contre les changements climatiques et à la médiation de conflits internationaux.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.