La réduction caquiste de l'immigration serait « très » temporaire

La réduction caquiste de l'immigration serait « très » temporaire

sam, 15/09/2018 – 19:00
Posté dans :
1 commentaire

François Legault, chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), a affirmé que cette baisse aurait une durée de deux ou trois ans.

Voici la ou les sources de cet article : La Presse #1, #2Le Journal de Montréal et YouTube (4:15:31) / Voici la source de la photo : LouisRoyQc, Wikimedia, CC BY-SA 4.0 (Image rognée)

Mercredi, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a laissé savoir que la baisse de 20 % qu'il préconise des seuils annuels d'immigration durerait deux ou trois ans.

Rappelons que M. Legault veut recevoir 40 000 immigrants par année au Québec plutôt que 50 000, et ce, dès 2019. Toutefois, même avec ce taux réduit, le Québec recevrait, toutes proportions gardées, plus d'immigrants que les États-Unis ou la France.

Selon M. Legault, l'intégration actuelle des immigrants est un échec, car « 58 % des nouveaux arrivants [...] ne parlent pas le français, 26 % [...] quittent le Québec et [le] taux de chômage chez les immigrants [est de 15 %] lors des cinq premières années ». Ainsi, il veut accueillir moins d'immigrants en début de mandat pour bonifier la qualité des cours de français offerts ainsi que le soutien à l'emploi dispensé.

Rappelons que la CAQ veut instaurer un test sur les valeurs québécoises et un test de français qui devront tous les deux être obligatoirement réussis par les immigrants désirant s'installer au Québec, sans quoi ceux-ci devraient quitter la province.

Questionné vendredi sur ce qu'il entendait faire des immigrants qui ne rempliraient pas ces conditions, M. Legault a affirmé qu'il ne comptait pas diviser les familles établies au Québec. Il répondait ainsi au premier ministre Philippe Couillard qui, jeudi, a suggéré que la CAQ expulserait un membre d'une famille constituée d'immigrants pour avoir échoué cet examen.

M. Legault a par ailleurs laissé entendre que son gouvernement ferait preuve d'indulgence face aux personnes âgées et à celles éprouvant « des difficultés d'apprentissage ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Alors qu'il faudrait réduire l'immigration au minimum et surtout, la limiter aux "Occidentaux" comme l'a dit Jacques Brassard, la CAQ propose une très faible réduction et très temporaire. La CAQ, finalement, ce sont des candaules !