François Legault n'hésitera pas à user de la clause dérogatoire

François Legault n'hésitera pas à user de la clause dérogatoire

mar, 02/10/2018 – 20:45
Posté dans :
7 commentaires

Ce pourrait être le cas pour interdire le port de signes religieux aux employés de l'État en position d'autorité.

Voici la ou les sources de cet article : Huffington Post et Gouvernement du QuébecVoici la source de la photo : LouisRoyQc, Wikimedia, CC BY-SA 4.0 (Image rognée)

Lors de sa toute première conférence de presse à titre de premier ministre désigné, le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, a dit qu'il serait prêt à utiliser la clause dérogatoire pour interdire le port de signes religieux aux employés de l'État en position d'autorité.

« Je pense que la vaste majorité de Québécois voudrait avoir un cadre où on dit que les gens en situation d'autorité ne peuvent pas porter de symboles religieux », a déclaré M. Legault. « Si on doit utiliser la clause [dérogatoire] pour appliquer ce que veulent la majorité des Québécois, nous allons le faire ».

La clause dérogatoire, ou nonobstant, selon certains, est une clause faisant partie « de la Charte canadienne des droits et libertés (par. 33 (1)) qui permet au Parlement fédéral ou à une assemblée législative provinciale d'adopter une loi dérogeant à certains articles de la Charte ("nonobstant les dispositions de la charte") ».

Par ailleurs, en ce qui concerne sa promesse de réduire le nombre d'immigrants à 40 000 par année, le nouveau premier ministre dit vouloir entamer le processus dès 2019.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Il est plus que grand temps que le Québec se réveille sur l'application de la laïcité. Legault n'aura pas le choix de prouver que le port de signes religieux pour toutes personnes en position d'autorité est interdite. La religion c'est une chose qui se pratique en privé et la laïcité dans notre société est indépendante de toutes religions et signes religieux. C'est la patate chaude à régler une fois pour toute.

M. Legault peut parler et promettre. Mais osera-t-il prononcer un décret ou un projet de loi dans ce sens? J'en doute. Et s'il le fait, quelle sera sa réaction quand les insultes et les accusations fuseront? Les islamistes ne se gêneront pas pour entamer des poursuites et traiter tout le monde d'islamophobe, de xénophobe et de raciste. C'est le jeu qu'ils utilisent depuis longtemps pour faire avancer leur agenda. François Legault a-t-il l'étoffe d'un chef d'État? Je ne demande qu'à voir, mais devant les puissants lobbys islamistes, je n'y crois pas.

La vague d'insatisfaction démontrée par les québécois est bien réelle. Les québécois ont accepté de faire sortir la religion des écoles et désirent une provinque laïque. Je crois que les lobbys islamistes devraient apprendre à s'intégrer et à cesser de promouvoir des valeurs archaïques. J'ai pleinement confiance à M.
Legault qui saura faire valoir les valeurs québécoises d'entraide; on est chez nous et on s'parle.

Suzanne Cantin, les islamistes prendront leur trou avant que la population le fasse. Si il faut se révolter, on le fera. Ca viendra un jour. Tout le monde en a marre de ces "bougnoules" islamistes de c.... On est CHEZ NOUS bordel. On a droit à NOS LOIS. Si ils ne sont pas contents, aéroport de Dorval. Basta.

????? Nous avons "accepté" de sortir les religions de l'école???? Non parce que les musulmanes portent le voile à l'école! Nous avons seulement accepté d'enlever NOS crucifix des écoles.......pour pas offenser les musulmans RÉVEILLEZ VOUS avec ce stupide argument de laïcité c'est les musulmans qui en sortent gagnant, ils ne voient plus nos signes fondateurs dans nos écoles mais eux ils mettent les leurs. Nous n'avons pas "ACCEPTÉ" d'enlever les crucifix....nous avons cédé à la pression DES LOBBYS (encore) islamistes