Symboles religieux : déjà, Justin Trudeau menace François Legault

Symboles religieux : déjà, Justin Trudeau menace François Legault

mer, 03/10/2018 – 17:30
Posté dans :
6 commentaires

Le premier ministre du Canada demande à François Legault de « faire très attention » avant d'invoquer la clause dérogatoire. 

Voici la ou les sources de cet article : La Presse #1, #2, Le Journal de Montréal et Radio-CanadaVoici la source de la photo : Rodrigue Savard, Dixquatre, Autorisation accordée à Le Peuple

Le premier ministre élu du Québec, François Legault, reçoit déjà des avertissements de la part d'Ottawa. Mercredi, Justin Trudeau, le premier ministre du Canada, a demandé au prochain gouvernement du Québec de « faire très attention » et a répété qu'il n'était pas d'accord avec l'idée « que l'État devrait dire à une femme ce qu'elle devrait porter ni ce qu'elle ne devrait pas porter ».

François Legault veut écouter les Québécois

Cette mise en garde visait à répondre à la déclaration de M. Legault faite mardi dernier. Celui-ci avait affirmé que « la vaste majorité de Québécois voudrait avoir un cadre où on dit que les gens en situation d'autorité ne peuvent pas porter de symboles religieux ». Le premier ministre élu n'a d'ailleurs pas hésité à annoncer qu'il serait prêt à utiliser la clause dérogatoire « pour appliquer ce que veulent la majorité des Québécois ».

La CAQ veut aller de l'avant

En point de presse, la députée caquiste Geneviève Guilbault a confirmé que son gouvernement comptait légiférer en matière de laïcité d'État. Ainsi, les enseignants, les juges et les agents de la paix ne pourront pas porter de symboles religieux. De plus, ils devront « se relocaliser » et « occuper un autre emploi s'ils souhaitent maintenir le port du signe religieux ». « Il y aura une période de transition où on va expliquer aux personnes les tenants et aboutissants de cette loi que nous aurons adoptée », a-t-elle dit.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

M. Legault n'aura pas le choix de poursuivre dans la lancée qu'il a amorcé sinon, c'est sa crédibilité qui est en jeu ainsi que son parti. D'ailleurs, la population attend depuis trop longtemps que quelqu'un règle ce litige afin d'avancer au Québec. Quant à Trudeau, il n'a pas à menacer qui que ce soit car il a balayé ce dossier sous le tapis et a placé le Canada et le Québec dans une position telle à favoriser, comme il a dit si bien: " dans l'entropie ".

Bravo à Monsieur Legault. Les personnes en autorité ne devraient jamais porter de signes "religieux ou autres" qui ne sont que de la propagande, peu importe laquelle. Moi, quand je reçois un service, ça ne m'intéresse pas du tout de savoir de quelle religion, de quel parti politique, pro-ceci ou pro-cela.
Toute personne offrant des services devraient être neutres. Point à la ligne.
Le foulard n'est qu'une publicité, une propagande d'une religion machiste et rien d'autre.

Je suis sceptique. Est-ce que M. Legault aura la colonne vertébrale pour se tenir debout ou s'il finira par faire tellement de concessions pour accommoder les demandeurs qu'au final, il n'y aura pas de différence? Dans peu de temps, les harpies hurlantes n'auront que les mots raciste, xénophobe, islamophobe à la bouche. Saura-t-il conserver sa position sous la pression? J'en doute, mais je réserve mon jugement final sur ce dossier. À suivre...

Mme Cantin, depuis tout ce temps, nous sommes rendus ailleurs, mettant de côté la xénophobie, le racisme, l'islamophobie. La question actuellement est: " les Québécois veulent un Québec où les hommes et les femmes pourront jouir d'une saine égalité dans notre société"...pour ce qui est des personnes en autorité dont la CAQ a fait mention. Les personnes déjà en place et ce, en autorité, devront accepter ce changement ou choisir un poste là où elle pourra conserver leurs convictions religieuses. Dans certains pays, les musulmans enlèvent leurs signes religieux au travail et les reprennent une fois le boulot terminé . Alors, pourquoi, au Québec, il en serait autrement? Même certains Québécois de souches ne veulent comprendre l'enjeu. Je m'imagine mal une policière musulmane tirer sur un juif car le lendemain on clamerait que c'est une vengeance au nom de sa religion et ou sexiste. De même, ceux qui ont eu un accommodement raisonnable antérieurement devraient eux aussi s'y conformer. Non?

Nous les Canadiens de souche ne veulent pas de ces envahisseurs .AU DEBUT LES NATIONS UNIES NOUS ONT DEMANDÉ D'AIDER LES MUSULMAN CATHOLIQUE ET PROTESTANT QUI CE FAISAIT TUER EN ARABIE.UNE FOIS LA PORTE OUVERTES CEUX-CI NOUS ONT ENVOYER LEUR CRIMINELLE OU LEUR REJET /TOUT COMME LORS DE NOTRE PAYS LE ROI DE FRANCE VIDAIS LES PRISONS ET LES ENVOYAIT EN NOUVELLE FRANCE, ET AUSSI LES HUGUENOT QUE LE ROI DE FRANCE AVAIT FAIT PRISONNIER CAR CEUX-CI VOULAIT LA DÉMOCRATIE ET NON A LA ROYAUTÉ. NOUS SOMMES DE LEURS DESCENDANT PARMI NOUS EN MAJORITÉ .....LES MOSQUE SONT DES ENDROIT SUPPOSÉMENT DE CULTE ET AUSSI DES ENDROITS DE CRIMINEL QUI VEULENT S'EMPARER DE NOTRE PAYS .A MON AVIS LA TUERIE DE LA MOSQUÉE DE QUEBEC DEVRAIT OUVRIR LES YEUX DE NOS ENDORMIT DE MINISTRE FEDERAL CAR CE SONT DES ENDROITS DE CULTE ET ENVAHISSEUR... ET LE PIRE AU FÉDÉRAL NOTRE TRUDEAU EN AS NOMMÉ AU MINISTRE DE LA L,IMMIGRATION UN NON CANADIEN WOW
ALORS QUE CELUI-CI N,EST PAS CANADIEN DE SOUCHE .UNE A

c'est que le peuple se tienne debout à côté de M. Legault et l'appuie en le disant tous ensemble. Seul, il n'y arrivera pas.
Donc, ne nous taisons pas et affirmons "haut et fort" notre exigence de respecter nos lois et nos valeurs. Sinon, on leur paiera un billet de retour dans leur pays.
Pas de concession SVP.