Que cache l'ancien député libéral Pierre Reid ?

Que cache l'ancien député libéral Pierre Reid ?

mer, 31/10/2018 – 12:15
Posté dans :
0 commentaire

Documents liés au caucus du Parti libéral du Québec ou contenant des notes personnelles : tout passe à la déchiqueteuse !

Voici la ou les sources de cet article : La Tribune #1 et #2 / Voici la source de la photo : CC0

Tournant la page sur 15 ans de vie politique pour le Parti libéral du Québec (PLQ), l'ex-député pour la circonscription d'Orford, Pierre Reid, a choisi de détruire tous les documents qu'il a accumulés au cours de cette période dans son bureau de Magog, en Estrie.

Rejetant les accusations de mauvaise foi portées à son endroit, M. Reid s'est défendu en affirmant que ces documents renvoyaient à des dossiers liés au caucus du PLQ ou contenaient des notes personnelles. Il a également souligné que dans certains cas, « des ententes de confidentialité avec des gens ont été prises » et que celles-ci doivent être respectées.

Aucune malversation

Selon Julie Champagne, conseillère en communication et relations médias à l'Assemblée nationale, « la constitution de dossiers relève strictement de la fonction de député, laquelle n'est pas directement liée à l'administration de l'Assemblée nationale ». « Un député jouit en effet d'une entière indépendance dans l'exercice de ses fonctions. Ainsi, seul le député lui-même peut prendre les mesures qu'il juge opportunes quant à l'intérêt du citoyen et à sa propre gouverne », explique Mme Champagne.

Le nouveau député d'Orford et principal intéressé dans cette affaire, Gilles Bélanger, aurait bien préféré s'entretenir avec M. Reid « pour parler des dossiers en cours ». Il regrette que ce soient les citoyens du Québec qui doivent payer « pour qu'on remonte les dossiers qui ont été déchiquetés ».

Mentionnons que la députée nouvellement élue pour la circonscription de Saint-François, Geneviève Hébert, a plus ou moins subi le même sort que M. Bélanger. Par exemple, cette dernière se serait fait refuser l'accès au bureau du député libéral sortant Guy Hardy dans la foulée des dernières élections générales québécoises.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.