Les propriétaires d'armes à feu n'ont pas dit leur dernier mot

Les propriétaires d'armes à feu n'ont pas dit leur dernier mot

jeu, 01/11/2018 – 10:18
Posté dans :
12 commentaires

Un groupe de pression demande à la ministre de la Sécurité publique d'abolir le registre québécois sur les armes à feu.

Voici la ou les sources de cet article : Facebook, CHP et E-mail de Stefan Jetchick / Voici la source de la photo : CC0

Le 26 octobre dernier, Luc Boucher, un membre du groupe de pression « Tous contre un registre québécois des armes à feu », a envoyé une lettre à la nouvelle ministre québécoise de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. Puisque la Coalition Avenir Québec (CAQ) a promis de mettre fin au gaspillage des fonds publics, M. Boucher croit que le gouvernement du Québec devrait en conséquence abolir le registre québécois des armes à feu.

Une procédure coûteuse et inutile

Selon Luc Boucher, le Service d'immatriculation des armes à feu (SIAF) n'a jusqu'à présent recueilli que « 3 % des armes en circulation au Québec, ce qui correspond aux ventes commerciales d'armes neuves et usagées ». De même, il est d'avis que les transactions effectuées entre deux individus ne sont pas immatriculées dans la plupart des cas, ce qui rend le registre tout à fait inutile.

M. Boucher a reçu de nombreux appuis, dont celui de Stefan Jetchick, un candidat aux précédentes élections fédérales dans la circonscription de Louis-Hébert. Dans un courriel envoyé à Mme Guilbault, M. Jetchick a rappelé qu'historiquement, les registres sur les armes à feu avaient été utilisés par des régimes totalitaires pour désarmer leur population dans le but d'accéder au pouvoir.

Un mouvement populaire qui prend de l'ampleur

Dans sa lettre, Luc Boucher demande à la ministre « de bien vouloir soumettre les inquiétudes des propriétaires des armes à feu du Québec au prochain caucus de votre parti ». Notons que cette organisation suscite un intérêt marqué auprès de la population, car elle est « suivie par plus de 27 000 personnes sur les réseaux sociaux ».

En outre, ces membres espèrent que le changement de gouvernement aura pour impact de modifier l'attitude des politiciens face aux propriétaires d'armes à feu. Ainsi, « Tous contre un registre québécois des armes à feu » fait appel à la CAQ pour que les propriétaires d'armes à feu cessent d'être instrumentalisés à des fins populistes par les politiciens au pouvoir.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Soumis par Rosaire bilodeau (non vérifié) le dim, 16/12/2018 – 08:28 Permalien

Je sui un chasseur responsable et je n’et pas besoins de me dire quoi faire et ne faire et je crois qu’elle nouveau cuvernement va nous respectes comme de bon chasseur et de bon citoyens et obollir se registre d’armes inutile merci

Soumis par Guy pichette (non vérifié) le dim, 09/12/2018 – 14:57 Permalien

Ont as déjà notre permit acquisition possession toute arme est déjà enregistré au magasin au prêt du gouvernement ce son dès gaspilleur d'argent nous les Québécois ont fait juste ca payer il est temp que sa cesse metton nous ensemble ont enregistré pas

Soumis par laurent bedard (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 18:30 Permalien

le registre serre a rien juste de protege leur immigrée set juste pour ça qu il veule qu'on enregistre non arme je sui contre non au registre

Soumis par Yvon-andré Marin (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 17:05 Permalien

Je suis retraité et chasseur donc inscrit au registre des possesseurs d'armes sans restriction du fédéral qui maintenant coûte 60$ pour son renouvellement tous les 5 ans. Donc pourquoi en plus, enregistrer individuellement chaque arme en ma possession? Totalement inutile et coûteux pour développer et entretenir un système informatique. Monsieur Legault, vous voulez faire des économies, commencez donc par là.

Soumis par Luc Tremblay (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 14:33 Permalien

Voici ma façon de détourner le registre des armes à feu au Québec 😉
Vous êtes inquiet de ne pas immatriculer ! Vous avez un membre de la famille ou un(e) ami(e) de confiance dont le domicile est tout près mais dans une autre province, vous lui cédé vos armes et lui emprunté pour la chasse, tout simplement ! Faite-lui signer un papier de prêt d'armes et Québec n'y pourra RIEN car vous possédez votre PPA et vlan dans les dents maudit gouvernement !

Vous connaissez certainement l'emprunt à long terme !

Soumis par lucien Perron (non vérifié) le sam, 08/12/2018 – 11:46 Permalien

je suis retraiter depuis 3 ans j ai seulement ca comme sports la chasse
et je suis contre le gaspillage des fond public inpunément comme CA çà pas sa place au Quebec sa de jas coûter trop cher dans le passé pis sa as aucune valeur seul pour taxer les chasseur encore une fois aretez donc et mettez vos effort sa de bonne place pis si vous avez pas ou mettre vos effort j vas vous en donner moi

Nos gouvernements sont totalement incapables de construire un registre informatique qui soit utile et qui fonctionne. Le fédéral y a déjà injecté plus d’un milliard de $ et il ne fonctionnait pas. Même les policiers, eux qui le réclamaient, le trouvaient inutile. Le Québec va faire mieux ? Qu’on réponde à cette question. Pourquoi un registre pour des citoyens qui respectent déjà les lois, eux qui seraient dans le registre ? Imaginez octobre 1970 et l’armée canadienne disposant d’un registre d’armes à feux, elle qui déjà met sous les verrous plus de 500 québécois. Tous les propriétaires d’armes auraient été perquisitionnés et celles-ci saisies. C’est comme ça que fonctionne toutes les armées.

Soumis par Anonyme (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 23:20 Permalien

Je suis un chasseur moi aussi , j aime beaucoup la nature , je trouve que le registre na pas sa place et qu il est inutile , un vrai gaspillage d argent qui pourrait aller pour d autre cause ,cesser de vous en prendre au gens honnête , et les faire payer pour des crime que des fou ont commis avec des arme non réglementaire du genre m 16 ou arme acheter dans la rue .

Soumis par Yves quirion (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 19:02 Permalien

Aucun registre mis en place en date d aujourd’hui n as été garder a jour et suivi convenablement j ai voulu vendre des armes dans l ancien régime et même avec mes papier d enregistrement ils ne les ont jamais trouver dans leurs données beaucoup beaucoup d argent gaspillé pour rien impossible de garder le registre à jour et ce même avec des millions ou milliards de dollars on doit être assez éveillé pour mettre cette argent à meilleur profit école santé pauvreté

Soumis par jacques leduc (non vérifié) le jeu, 06/12/2018 – 15:23 Permalien

c,est une honneur d,etre un chasseur comme toute sport bien a vous m,les tradition,

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.