Des criminels ont infiltré la caravane des migrants illégaux

Des criminels ont infiltré la caravane des migrants illégaux

sam, 10/11/2018 – 08:45
Posté dans :
3 commentaires

Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis lance une alerte à propos des tactiques utilisées par les criminels.

Voici la ou les sources de cet article : Homeland SecurityVoici la source de la photo : boitchy, FlickrPublic Domain Mark 1.0

Les médias dominants ont tendance à banaliser tous les récents flux de migrants qui se déplacent en bande pour forcer les frontières des États qui tentent de faire respecter leur souveraineté.

Actuellement, près de 7 000 migrants, issus principalement du Honduras, se sont mis en route vers les États-Unis et même le Canada. Plusieurs observateurs estiment que le terme « caravane » est inapproprié pour décrire ce qui ressemble plutôt à une marée humaine qui ne semble pas sur le point de s'arrêter en si bon chemin.

Des organisations criminelles ont infiltré le cortège

Le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, qui observe avec attention tous les déplacements de populations à travers le pays, estime qu'un nombre important d'éléments criminels se sont joints à la « caravane ».

De fait, le site Internet de cet organisme de surveillance estime que plus de 270 individus qui se sont joints au cortège possèdent des antécédents judiciaires, certains d'entre eux faisant même partie d'organisations criminelles. On mentionne aussi le fait qu'une partie de ces indésirables soient des criminels particulièrement violents. Certains ont déjà été condamnés pour des agressions à main armée, des vols qualifiés, voire des agressions sexuelles contre des mineurs ou des femmes.

Qui plus est, les autorités mexicaines ont déjà confirmé officiellement le fait que des organisations criminelles aient réussi à infiltrer le convoi. Les analystes du département de la Sécurité intérieure des États-Unis soulignent, aussi, que des ressortissants provenant de pays aussi éloignés que la Somalie, l'Inde, l'Afghanistan ou le Bangladesh ont été identifiés parmi cette foule hybride.

Un comportement violent qui n'augure rien de bon

Les fonctionnaires américains font aussi observer que certains membres de la « caravane » se sont comportés de manière particulièrement violente vis-à-vis des autorités mexicaines qui leur ont, malgré tout, offert de se prévaloir des dispositions légales sur l'immigration et le statut de réfugié. Certains migrants n'ont pas hésité à menacer le personnel de l'Institut National de l'Immigration (Mexique) et les autorités concernées ont réussi à filmer plusieurs d'entre eux alors qu'ils préparaient des cocktails Molotov.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent