Crise du pétrole : Justin Trudeau se fait huer par les Albertains

Crise du pétrole : Justin Trudeau se fait huer par les Albertains

lun, 26/11/2018 – 19:15
Posté dans :
1 commentaire

Le premier ministre n'a pas été reçu avec des fleurs alors qu'il était de passage à Calgary afin d'amadouer les gens.

Voici la ou les sources de cet article : The Rebel (Vidéo : 0:37 à 1:28), The Toronto Sun #1, #2, Spencer Fernando (Vidéo seulement, extrait de Global News) / Voici la source de la photo : Alex Guibord, FlickrCC BY-ND 2.0

La crise du pétrole frappe l'ouest du Canada, dans un contexte où l'absence d'un réseau efficient de pipelines fait en sorte que les réserves abondantes de pétrole en Alberta sont enclavées et doivent être acheminées par rail, un mode de transport qui est beaucoup plus dispendieux et comporte de sérieux risques pour l'environnement.

Les prix du brut chutent dramatiquement

Rien ne va plus au pays de l'or noir canadien alors que, selon ce que rapportait le Toronto Sun, dans son édition du 23 novembre dernier, la baisse du prix du brut canadien atteint des niveaux historiques et que notre économie perd 80 millions de dollars chaque jour du fait de cette crise pétrolière. Le taux de chômage est à son plus haut en Alberta, une situation jamais vue depuis des décennies.

L'Alberta prise entre l'arbre et l'écorce

Et, comme un malheur n'attend pas l'autre, alors que les sociétés de prospection et d'investissement dans le secteur énergétique fuient à l'étranger, les Albertains sont toujours obligés de débourser des sommes substantielles pour des transferts de péréquation vers les autres régions du pays. L'Alberta est bel et bien en crise et n'est déjà plus la locomotive économique du Canada.

Trudeau tente de faire du « damage control »

C'est dans ce contexte que le premier ministre est venu mettre son grain de sel lors d'un événement qui se déroulait à Calgary jeudi dernier. Faisant face à une foule de manifestants venus l'accueillir avec une colère bien sentie, Justin Trudeau a tenté d'amadouer les Albertains en serinant qu'« il n'y a pas l'ombre d'un doute que les gens en Alberta, les gens ici à Calgary, vivent des moments extrêmement difficiles. […] La qualité de vie de nombreux Albertains en est affectée et c'est une réalité que je perçois clairement ».

Tous ces bons mots ont mis le feu aux poudres d'une foule de citoyens ordinaires qui ne s'étaient pas déplacés pour se faire servir un discours creux. Justin Trudeau a été copieusement hué par la foule.

Le blogueur Spencer Fernando décrit bien les enjeux lorsqu'il affirme que « Trudeau n'aurait jamais dû mettre les pieds à Calgary, à moins d'annoncer qu'il s'apprête à mettre la hache dans la taxe carbone, à soutenir le projet du Pipeline Energy East ou à annuler le projet de loi C-69 ».

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?