Appui d'Ottawa à Cuba : les conservateurs demandent des comptes

Appui d'Ottawa à Cuba : les conservateurs demandent des comptes

ven, 30/11/2018 – 08:15
Posté dans :
0 commentaire

À l'ONU, le Canada a voté contre des résolutions qui condamnaient Cuba pour ses violations des droits de la personne.

Voici la ou les sources de cet article : Chambre des communes / Voici la source de la photo : Robert Thivierge, Wikimedia, CC BY-SA 3.0

Il arrive à l'occasion qu'à la Chambre des communes l'opposition obtienne des réponses peu satisfaisantes aux questions qu'elle soumet au gouvernement. On en a eu un très bon exemple mercredi. La députée conservatrice Michelle Rempel a demandé au premier ministre pourquoi le Canada s'était opposé à des résolutions de l'ONU condamnant Cuba pour ses violations des droits de la personne.

La réponse de Justin Trudeau a été plutôt laconique. « [...] nous continuons d'être d'ardents défenseurs des droits de la personne partout dans le monde dans de très nombreux dossiers. Nous allons toujours veiller à ce que les décisions que nous prenons au sein de n'importe quel forum multilatéral, que ce soit à l'ONU ou ailleurs, promeuvent les intérêts des Canadiens et les valeurs des Canadiens », a-t-il déclaré.

Rappelons que le 1er novembre dernier, le Canada a voté contre huit mesures visant à tenir Cuba responsable des violations généralisées des droits de l'homme. Le plus étonnant, c'est que l'une de ces résolutions avait trait à l'égalité des sexes, un des sujets de prédilection des libéraux. Il s'agissait, pour l'ONU, d'ajouter un simple alinéa à la résolution visant à mettre fin au blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis. L'alinéa allait comme suit :

« Constatant avec une vive inquiétude que, à Cuba, l'absence de femmes dans les organes de décision les plus influents, notamment dans le comité exécutif du Conseil des ministres et parmi les hauts responsables militaires, compromet fortement l'action menée collectivement pour mettre en œuvre l'objectif de développement durable 5, qui vise à parvenir à l'égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les filles en luttant contre les discriminations fondées sur le genre profondément ancrées, qui sont la conséquence d'attitudes patriarcales et de normes sociales apparentées ».

Le délégué du Canada à l'ONU s'est ainsi opposé à cet amendement pour se retrouver du même côté que la Chine, la Corée du Nord, la Syrie, l'Iran, l'Égypte, l'Irak, le Pakistan et l'Arabie saoudite, pour ne nommer que ces pays dont le dossier en matière de droits de l'homme est très peu reluisant.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent