Justin Trudeau accusé d'avoir déclenché la crise migratoire

Justin Trudeau accusé d'avoir déclenché la crise migratoire

mer, 05/12/2018 – 08:15
Posté dans :
6 commentaires

Selon les conservateurs, un gazouillis du premier ministre a incité plusieurs migrants illégaux à venir s'établir au pays.

Voici la ou les sources de cet article : Chambre des communesSénat du Canada et Twitter / Voici la source de la photo : 2017 Canada Summer Games, Wikimedia, CC BY 2.0

« À ceux qui fuient la persécution, la terreur et la guerre, sachez que le Canada vous accueillera » : ce sont les mots qu'avait choisis Justin Trudeau le 28 janvier 2017 pour annoncer au monde entier que toute personne était la bienvenue au pays. Près de deux ans après ce gazouillis « célèbre » du premier ministre, l'opposition officielle accuse maintenant les libéraux d'être les instigateurs de la crise migratoire sévissant au Canada.

Les conservateurs refusent de lâcher le morceau

Lors de la période des questions à la Chambre des communes de vendredi dernier, le député conservateur Pierre Paul-Hus n'a pas manqué de souligner que « le gazouillis irresponsable du premier ministre » avait eu un impact dépassant largement les États-Unis. En s'appuyant sur les constats du directeur parlementaire du budget, M. Paul-Hus a rappelé que l'arrivée massive de migrants illégaux allait coûter 1,1 milliard de dollars aux contribuables d'ici 2020.

Jeudi dernier, le sénateur conservateur Jean-Guy Dagenais a quant à lui lancé la question suivante au représentant du gouvernement au Sénat, Peter Harder : « maintenant que nous connaissons les vrais chiffres, le premier ministre va-t-il réparer les dégâts qu'il a lui-même causés par le gazouillis qu'il a diffusé, et proposer un plan pour rétablir l'intégrité du système d'immigration de notre pays ? »

M. Harder s'est contenté de résumer sommairement les grandes lignes du « plan en six points » qui requiert entre autres « des efforts proactifs de communication pour corriger tous les renseignements erronés qui circulent au sujet de l'asile ».

La caravane de migrants gagne du terrain

Alors que nos élus débattent de la marche à suivre pour répondre à cette affluence migratoire, l'évêque Leonardo Marín-Saavedra aurait entrepris des démarches pour qu'Ottawa accueille la caravane de migrants qui tente depuis quelques semaines de se frayer un chemin jusqu'aux États-Unis. Rappelons d'ailleurs que les autorités américaines ont identifié plusieurs criminels ayant infiltré la caravane, y compris un membre du MS-13.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?