Valérie Plante fait fi de sa propre langue natale

Valérie Plante fait fi de sa propre langue natale

mer, 05/12/2018 – 14:00
Posté dans :
2 commentaires

La mairesse de Montréal s'est adressée uniquement en anglais à un parterre de dignitaires et de journalistes venus l'écouter.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada, CBC News, Le Journal de Montréal et The Huffington Post / Voici la source de la photo : « Denis Coderre et Valérie Plante », Vimeo, CC BY 3.0

Valérie Plante a beau dire qu'elle est « la mairesse de la plus grande métropole francophone à travers l'Amérique du Nord » et qu'elle en est « très fière », force est de constater que les bottines ne suivent pas les babines dans son cas.

Et pour preuve, Mme Plante n'aura daigné s'adresser aux dignitaires qu'en anglais lors de son annonce, mardi, concernant des investissements privés en intelligence artificielle par trois entreprises britanniques.

« Bon matin » et « Merci »

Bien que Mme Plante ait présenté ses excuses plus tard dans la soirée, le mal était déjà fait et plusieurs ont condamné son attitude.

Tout d'abord, la ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, a tenu à rappeler à la mairesse « l'importance de célébrer le fait français à Montréal et de valoriser la langue officielle de la métropole francophone des Amériques ». « Notre gouvernement tient à faire preuve d'exemplarité quant au respect de la primauté du français au Québec et nous invitons tous les élus à faire de même », a-t-elle rajouté.

Même son de cloche de la part du Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte, qui souligne que Valérie Plante « a un rôle à jouer de représentativité » en tant que mairesse de la métropole québécoise. M. Laporte demande également à ce que soit créé un poste de « responsable de l'application de la Charte de la langue française » au sein du comité exécutif à l'hôtel de ville de Montréal, de façon à faire respecter la loi 101 dans son administration.

Le bilan de « la mairesse de la plus grande métropole francophone à travers l'Amérique du Nord »

En fin de compte, Valérie Plante aura réussi une fois de plus à apaiser la grogne à son endroit, elle qui cumule les faux pas depuis son arrivée au pouvoir. Elle aura tout de même poussé l'audace jusqu'à de nouveaux sommets, mardi, en ne prononçant qu'un timide « Bon matin à tous et à toutes » (« Bon matin » est un emprunt direct de Good morning en anglais) et « Merci » devant ses invités.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Commentaires

Soumis par Emilio Riccio (non vérifié) le mer, 05/12/2018 – 18:29 Permalien

Wow ! Jamais j'aurai crû qu'à mon age (60 ans) et surtout en fin de 2018, entendre une personne pour qui j'ai voté et que je regrette énormément et de s'excuser d'avoir parlé qu'en anglais par ce qu'elle était en compagnie d'anglais. C'est n'importe quoi ! Elle devrait rejoindre l'équipe de François Legault parce que avec lui , c'est normale de faire des erreurs. Je ne ferai pas la même erreur dans 3 ans.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.