Le cours d'Éthique et culture religieuse est là pour de bon

Le cours d'Éthique et culture religieuse est là pour de bon

lun, 17/12/2018 – 21:00
Posté dans :
8 commentaires

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge dit non à l'abolition de cette matière enseignée dans les écoles du Québec.

Voici la ou les sources de cet article : Les franc-tireurs (15:19 à 17:13), Facebook et Gouvernement du QuébecVoici la source de la photo : CC0

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge a été catégorique à l'endroit du cours d'Éthique et culture religieuse (ÉCR), lors de son entrevue à l'émission Les Francs Tireurs, le 12 décembre dernier : pas question d'abolir cette matière enseignée dans les écoles primaires et secondaires du Québec depuis 2008.

Par contre, M. Roberge, qui affirme avoir donné le cours d'ÉCR lorsqu'il était professeur, concède qu'il y a « des affaires à corriger ».

Jean-François Roberge ne veut pas qu'on transmette de foi

Selon le ministre de l'Éducation du Québec, le Programme comporte un volet « philosophique » encourageant les élèves à « pratiquer le dialogue ». À ses yeux, le cours d'ÉCR permet donc d'amener les étudiants à « décoder lorsque leur interlocuteur [...] prend un raccourci intellectuel » et à comprendre « l'autre ».

Par ailleurs, M. Roberge explique que le Programme comprend un volet s'adressant à la lutte contre l'intimidation.

Ainsi, tout dépend de l'enseignant, pour le ministre de l'Éducation. Et qu'on ne lui prête aucune arrière-pensée : « si on essaye de transmettre la foi [par l'entremise du cours d'ÉCR], j'ai un gros problème, un très gros problème », déclare-t-il avec fermeté.

Les reproches d'une défenderesse de la laïcité

Pourtant, c'est bien ce que reprochent au Programme certaines voix issues de la société civile. En témoigne Nadia El-Mabrouk, Tunisienne d'origine et grande défenderesse de la laïcité au Québec, laquelle fustige dans une publication sur son compte Facebook la partie « culture religieuse » des cours d'ÉCR.

Mme El-Mabrouk y avance, en effet, que ce volet « stigmatise les enfants en fonction d'appartenances religieuses, véhicule le sexisme des religions, discrimine les enfants de familles athées et va à l'encontre de la liberté de conscience des enfants ». Elle aussi est sans équivoque : le cours d'ÉCR « n'a pas sa place dans une école laïque ».

Ne faisant ni une ni deux, Mme El-Mabrouk invite les parents à écrire au ministre Roberge pour lui faire part de leurs inquiétudes concernant le Programme.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?