Maxime Bernier réduirait le seuil d'immigration au pays

Maxime Bernier réduirait le seuil d'immigration au pays

ven, 28/12/2018 – 16:13
Posté dans :
4 commentaires

Le Parti populaire du Canada promet plus d'immigrants économiques et moins de réfugiés s'il est porté au pouvoir en 2019.

Voici la ou les sources de cet article : Radio-Canada / National News WatchVoici la source de la photo : Agência Brasil, Wikimedia, CC BY 3.0 BR (Image rognée)

Le chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier, persiste et signe : hors de question pour le Canada de vivre dans 20 ans les problèmes d'intégration occasionnés par les flux migratoires que connaissent présentement certains pays européens.

Et afin d'éviter ce que certains qualifient de véritable crise migratoire affligeant le vieux continent, Maxime Bernier propose d'abaisser le seuil d'immigration d'environ 100 000 personnes.

Plus d'immigrants économiques, moins de réfugiés et de réunifications familiales

En entrevue ce jeudi à l'émission Gravel le matin sur les ondes de Radio-Canada, le chef du PPC a expliqué qu'il n'était pas contre l'immigration. Il propose plutôt de revenir à la moyenne d'environ 250 000 immigrants reçus au Canada chaque année, telle qu'elle l'était sous le gouvernement conservateur de Stephen Harper. Il a d'ailleurs tenu à rappeler que l'administration de Justin Trudeau avait augmenté de 40 pour cent le seuil d'immigration au Canada depuis qu'il est au pouvoir.

D'autre part, un gouvernement du PPC reverrait à la hausse la proportion d'immigrants économiques reçus au pays en contrepartie d'une diminution du ratio de réfugiés et d'immigrants issus du programme de regroupement familial admis au Canada.

C'est, selon Maxime Bernier, ce que souhaitent 49 % des Canadiens.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?