Mise en orbite d'une nouvelle « taxe Netflix » au Québec

Mise en orbite d'une nouvelle « taxe Netflix » au Québec

jeu, 03/01/2019 – 19:30
Posté dans :
0 commentaire

Les entreprises étrangères offrant des services en ligne au Québécois doivent désormais facturer la taxe de vente du Québec.

Voici la ou les sources de cet article : La Presse et Les AffairesVoici la source de la photo : CC0

Cette nouvelle mesure a pris effet le 1er janvier dernier et fera conséquemment augmenter la facturation pour les services de type Netflix ou Spotify. Il est à noter que cette nouvelle taxe avait été concoctée par l'ancien gouvernement Couillard et que le nouveau premier ministre François Legault n'a pas jugé opportun de l'annuler.

Le fournisseur de services de musique en ligne Spotify a déjà pris la peine d'avertir ses clients québécois que « dès le 1er janvier, nous avons l'obligation d'appliquer la taxe de vente du Québec à votre facture mensuelle d'abonnement », selon ce que rapporte le quotidien La Presse. Par ailleurs, plusieurs clients québécois de Netflix n'ont toujours pas reçu d'avis à ce propos.

Il est à noter que Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, s'était déjà prononcé en faveur d'une telle taxe. En effet, se confiant au journal Les Affaires, en novembre dernier, l'ancien chef péquiste et ténor des affaires tenait à défendre le fait que des géants tels que Netflix, Apple ou Spotify ne devraient pas tirer avantage d'un « régime d'exception », dans un contexte où les entreprises et les détaillants québécois actifs sur le marché des nouveaux médias sont obligés de respecter la fiscalité en vigueur ici.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?