Racisme made in Canada au Championnat du monde de hockey junior

Racisme made in Canada au Championnat du monde de hockey junior

ven, 04/01/2019 – 14:25
Posté dans :
3 commentaires

Des commentaires discriminatoires à l'endroit d'un joueur francophone d'Équipe Canada provoquent des réactions au PQ.

Voici la ou les sources de cet article : CTV News, The National Post, Le Journal de MontréalTwitter, RDS #1 et #2 / Voici la source de la photo : CC0

« Édifiant. Du racisme anti-francophones ». Voilà ce qu'a écrit le chef par intérim du Parti québécois (PQ), Pascal Bérubé, sur son compte Twitter, en réaction aux insultes sur les réseaux sociaux destinées au capitaine de l'équipe canadienne de hockey junior, Maxime Comtois.

Le jeune joueur longueuillois a été la cible de virulentes critiques de la part d'internautes après avoir raté un tir de punition qui aura coûté la victoire au Canada dans le match de quart de final qui l'opposait à la Finlande, mercredi dernier, au championnat du monde de hockey junior, à Vancouver.

Devant le torrent d'injures, Maxime Comtois s'est vu contraint de désactiver les commentaires sur son compte Instagram.

Racisme made in Canada ou cyberintimidation ?

Cas de cyberintimidation pour certains, insultes gratuites à l'égard d'un individu du simple fait qu'il est francophone pour d'autres : quoi qu'il en soit, le chef du PQ n'a pas hésité à se jeter dans la mêlée afin de remettre les pendules à l'heure, selon sa perspective.

Malheureusement pour Pascal Bérubé, plusieurs internautes y ont vu de la récupération politique de sa part. Espérons que l'intervention de l'ex-joueur de hockey professionnel et député libéral Enricco Chiconne, lequel s'est fendu d'un « Inacceptable et tout simplement dégoutant » sur son compte Twitter en réponse au gazouillis de M. Bérubé, ne visait pas la même chose...

Une impression de déjà vu

Ce n'est pas la première fois que les francophones font l'objet d'insultes à caractère discriminatoire dans l'univers du sport.

On n'a qu'à se rappeler le match opposant les Canadiens de Montréal aux Sénateurs d'Ottawa, le 27 décembre 1999, alors qu'un joueur de cette équipe, Vaclav Prospal, avait insulté le défenseur du CH Patrice Brisebois par rapport à ses origines québécoises. L'agresseur dans cette affaire avait soutenu qu'il ne connaissait pas l'ampleur de la signification des mots qu'il avait prononcés avant que le scandale n'éclate.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent