Ottawa transforme les migrants illégaux en migrants légaux

Ottawa transforme les migrants illégaux en migrants légaux

dim, 13/01/2019 – 10:25
Posté dans :
11 commentaires

Le gouvernement Trudeau a adopté en catimini une nouvelle approche à l'endroit de certains clandestins aux États-Unis.

Voici la ou les sources de cet article : CTV NewsVoici la source de la photo : Presidencia de la República Mexicana, Flickr, CC BY 2.0 (Image rognée)

Après avoir passé 17 ans aux États-Unis en tant que migrante sans papiers, Elidee Sanchez a pu entrer au Canada sans problème grâce à une demande de visa d'étude. Une procédure autrefois interdite, mais maintenant acceptée par le gouvernement Trudeau.

« Je savais qu'il y avait une chance qu'[Elidee Sanchez] puisse être refusée, mais il semblait y avoir une nouvelle volonté chez Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada d'accorder un traitement préférentiel aux personnes qui, autrement, feraient une entrée irrégulière », a déclaré Vanessa Routley, l'avocate qui représente Elidee Sanchez.

Mme Routley dit avoir réussi à obtenir un permis de travail pour un autre de ses clients sans papiers aux États-Unis. Elle n'est pas la seule : d'autres avocats font profiter leurs clients de l'ouverture toute canadienne. Une ouverture plus généreuse, comme on le sait, depuis l'accession des libéraux au pouvoir à Ottawa.

Répondant à une question du réseau CTV à ce sujet, le ministère de l'Immigration a précisé que chaque demande était examinée en fonction de « faits spécifiques » présentés par le demandeur. Pour être accepté, celui-ci ne doit pas être interdit de territoire, de même qu'il doit être est en bonne santé et se soutenir financièrement, entre autres exigences.

La procédure ne découlerait pas de nouvelles règles, mais d'une nouvelle approche du gouvernement, passée sous silence. « Compte tenu de l'atmosphère politique qui règne entre le gouvernement canadien et américain, je ne pense pas [qu'Ottawa] veuille être perçu comme un [facilitateur] qui déroule le tapis rouge pour des gens qui étaient essentiellement illégaux aux États-Unis », a déclaré Vanessa Routley.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?