Contrôle de sécurité des migrants : une longue liste d'attente

Contrôle de sécurité des migrants : une longue liste d'attente

ven, 08/02/2019 – 10:04
Posté dans :
3 commentaires

Des milliers de demandeurs d'asile n'ont toujours pas fait l'objet d'une vérification de sécurité complète.

Voici la ou les sources de cet article : The Toronto Sun, La Presse et Chambre des communes / Voici la source de la photo : Gemes Sandor, WikimediaCC BY-SA 3.0

En date du 28 février 2018, 11 745 demandeurs d'asile n'avaient toujours pas fait l'objet d'une vérification de sécurité complète, selon des documents du gouvernement qu'un avocat a obtenus en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Dès qu'ils franchissent la frontière, les demandeurs d'asile sont soumis à un premier contrôle qui permet de savoir si leur dossier a donné lieu à des mises en garde. Ceux qui passent ce premier test sont admis au pays, mais la GRC, en collaboration avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, procèdent par la suite à une contre-vérification.

Et c'est ici que le bât blesse, car les 11 745 dossiers en suspens avaient trait à cette seconde étape. Par rapport à 2017, les retards sur ce point représentent une hausse d'environ 700 %.

En chambre mercredi, les conservateurs ont tenté de cuisiner le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, Bill Blair, qui a préféré minimiser les risques associés à ces retards. Or, les chiffres cités ci-dessus datent de février 2018 et rien ne permet de croire qu'ils soient moins élevés aujourd'hui.

Car les dernières statistiques montrent que la Commission de l'immigration et du statut de réfugié (CISR) disposerait de plus de 73 000 demandes en suspens pour l'obtention d'une audience. Dans le but de résorber ces arriérés, Ottawa a décidé d'accélérer le traitement des dossiers. Désormais, les réfugiés de certains pays n'auront plus nécessairement à présenter leur cas en personne et à comparaître devant un juge de la CISR, ce qui n'est pas sans en inquiéter plusieurs.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?