SNC-Lavalin : l'étau se resserre sur Justin Trudeau

SNC-Lavalin : l'étau se resserre sur Justin Trudeau

lun, 11/02/2019 – 16:22
Posté dans :
4 commentaires

L'ex-PDG de l'entreprise a effectué de généreuses donations au Parti libéral du Canada ainsi qu'à la Fondation Trudeau.

Voici la ou les sources de cet article : The Post MillennialLa Presse, Le Journal de Montréal #1#2 et #3 / Voici la source de la photo : Rodrigue Savard, Dixquatre, Autorisation accordée à Le Peuple

Les liens unissant Justin Trudeau à SNC-Lavalin refont surface. Il appert que le nom de Guy Saint-Pierre, ancien PDG de la société québécoise, figure à titre de donateur dans le rapport financier pour l'exercice annuel de 2015-2016 du Parti libéral du Canada (PLC). Comme si ce n'était pas suffisant, M. Saint-Pierre a également donné des sommes importantes à la Fondation Trudeau dans les dernières années.

Entre autres, 172 211 $ ont été versés à l'organisation en 2015, alors que 731 753 $ y ont été accordés l'année suivante. Même si cet élan de « générosité » n'a rien d'illégal, il est cependant de nature à soulever des questions puisque la rumeur veut que Justin Trudeau ait fait pression sur son ex-ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, au profit de SNC-Lavalin.

D'après une enquête du Globe and Mail, le premier ministre aurait demandé à Mme Wilson-Raybould d'intervenir dans une entente hors cours pour éviter à l'entreprise de devoir subir un procès long et coûteux. Selon M. Trudeau, ces allégations sont totalement fausses, et le Canada respecte « la primauté du droit », a-t-il ajouté pour défendre sa cause.

Quoi qu'il en soit, les conservateurs et les néo-démocrates croient qu'il y a anguille sous roche et demandent que le comité de la justice de la Chambre des communes se penche sur cette affaire. Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, est d'avis que si les libéraux font obstacle à cette procédure, cela enverra le message clair aux Canadiens que les troupes de Trudeau ont quelque chose à se reprocher. Le commissaire à l'éthique, Mario Dion, a d'ailleurs accepté cette requête. À suivre.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?