L'Europe se méfie des voyageurs arrivant du Canada

L'Europe se méfie des voyageurs arrivant du Canada

mer, 13/03/2019 – 16:05
Posté dans :
4 commentaires

D'ici 2021, les citoyens du « plus meilleur pays du monde » devront obtenir une autorisation pour visiter l'Union européenne.

Voici la ou les sources de cet article : Global News et ETIAS / Voici la source de la photo : Kremlin, CC BY 4.0

À partir de janvier 2021, les Canadiens qui désirent visiter l'Europe devront d'abord obtenir une permission du Système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages (ETIAS). On avance que cette mesure a été mise en place pour assurer la sécurité des Européens.

« Nous devons savoir qui traverse nos frontières. De cette façon, nous saurons quelles sont les personnes qui voyagent vers l'Europe avant même qu'elles n'arrivent ici », avait déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors d'un discours en 2016. Selon le site web de l'ETIAS, cette nouvelle restriction imposée aux voyageurs vise à détecter les personnes qui représentent « une menace pour la sécurité des pays Schengen ».

Pour se voir conférer le droit d'entrer dans un pays membre de l'Union européenne (UE), les Canadiens devront payer 7 euros, ce qui équivaut actuellement à 10,55 $. Une fois leur demande approuvée, ils pourront aller en Europe pour une période n'excédant pas 90 jours. Ce qu'il faut savoir, c'est que les résidents canadiens seront contraints d'arriver dans le pays désigné dans le formulaire électronique qui servira à présenter une demande.

Si on se fie au site internet de l'ETIAS, cette procédure n'est pas un visa, mais plutôt une mesure dont l'objectif est « d'optimiser » le processus de vérification des voyageurs. Toujours est-il que les Canadiens devront fournir plusieurs renseignements, notamment des informations portant sur leurs expériences de travail, leur niveau d'éducation ainsi que les endroits qu'ils comptent visiter.

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?