La CDPDJ enquêtera toujours sur la « discrimination systémique »

La CDPDJ enquêtera toujours sur la « discrimination systémique »

sam, 21/10/2017 – 12:23
Posté dans :
0 commentaire

Même si la Commission des droits de la personne a été désavouée par le gouvernement, elle ne lâchera pas prise.

Source : CDPDJPhoto : Tirée du site de Commission des droits de la personne

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) a fait savoir par communiqué qu'elle continuerait à enquêter sur « la discrimination systémique et le racisme », et ce, même si le gouvernement du Québec lui en a retiré le mandat et qu'il parle désormais d'« un forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination. » La CDPDJ a indiqué que « les recherches et les travaux de la Commission conduiront à la production de rapports et de recommandations au gouvernement en vue de l'adoption de lois ou de modifications législatives et règlementaires ou encore à la mise en place de travaux de coopération visant à lutter contre la discrimination systémique et le racisme. »

Rappelons que le gouvernement du Québec a désavoué la CDPDJ parce que sa présidente, Tamara Thermitus, était prise dans toutes sortes de scandales depuis la fin du mois d'août. Elle était notamment visée par trois plaintes pour abus d'autorité, mauvaise gestion et manque de respect envers le personnel.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.