Pitbulls : La SPCA prête à annuler ses recours contre Montréal

Pitbulls : La SPCA prête à annuler ses recours contre Montréal

lun, 11/13/2017 – 21:13
Posté dans :
0 commentaire

Toutefois, elle dit attendre que la nouvelle mairesse, Valérie Plante, modifie le règlement qui interdit les pitbulls.

Source : Radio-CanadaPhoto : Doz777, CC0

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) a dit qu'elle était disposée à annuler ses poursuites contre la Ville de Montréal si la nouvelle mairesse, Valérie Plante, allait de l'avant et modifiait « le règlement municipal qui interdit certaines races de chien ». Rappelons qu'en septembre 2016, Denis Coderre, alors maire de Montréal, avait adopté une loi qui interdisait tout nouveau pitbull sur le territoire montréalais et qui imposait aux propriétaires actuels une série de règles et de mesures à suivre.

La SPCA reproche à la Ville de Montréal de cibler une race de chien en particulier plutôt que de viser les chiens dangereux, peu importe leur race.

Toutefois, la SPCA a été claire : elle n'annulera pas ses recours « sur la base d'une promesse ». « C’est quand le règlement va être modifié. Il y a un conseil municipal prévu à la fin novembre, y’en aura un autre en décembre, en janvier, […] donc on a le temps de s’ajuster en fonction du règlement », a dit Élise Désaulniers, directrice générale de la SPCA.

Notons que les efforts de la SPCA auprès de la Ville de Montréal pourraient être vain, car le gouvernement Couillard étudie à l'heure actuelle le projet de loi 128 pour mettre en place un « encadrement concernant les chiens ». Il prévoit notamment établir une « liste des races, types et croisements de chiens réputés potentiellement dangereux ».

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.