Deux autres compagnies se distancient de Noël

Deux autres compagnies se distancient de Noël

lun, 11/12/2017 – 13:30
Posté dans :
7 commentaires

Cette année, IGA vend des « bûches du bonheur » et Vachon des « bûches des fêtes » plutôt que des bûches de Noël.

Sources : IGA #1, #2, La Tribune, Facebook #1, #2 et VachonPhoto : Le Peuple

Après la compagnie General Motors qui n'ose plus parler d'un arbre de Noël, mais plutôt d'un « arbre des fêtes », c'est au tour cette fois de deux autres compagnies, IGA et Vachon, de se distancier cette année des fêtes chrétiennes.

Du côté d'IGA, on apprend à la page 4 de sa circulaire du 7 au 13 décembre 2017 que la compagnie ne vend pas des bûches de Noël, mais des « bûches du bonheur » ; et sur celles-ci, on y souhaite non pas un joyeux Noël, mais de « joyeuses fêtes ». Une vidéo promotionnelle de cette bûche, qui date du 18 novembre 2016, peut être retrouvée sur le compte YouTube d'IGA. Plusieurs gens sur les réseaux sociaux ont appelé au boycottage d'IGA.

Du côté de Vachon, un rédacteur du journal est tombé lui-même sur un emballage pour une « bûche des fêtes » le 10 décembre 2017 où on souhaite de « joyeuses fêtes » plutôt qu'un joyeux Noël. L'affaire ne date pas d'hier, car déjà en 2008, on s'en indignait dans le journal La Tribune. Néanmoins, elle choque des Québécois chaque année et une image circule sur les réseaux sociaux dans laquelle on appelle au boycottage de la compagnie Vachon.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Voici ce que Sobeys m'a répondu:

Les bûches du bonheur font par partie d'une campagne de financement au profit de la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau. À l'achat d'une bûche, 1$ sera remis à la fondation ce qui nous aidera à faire une différence dans la vie des enfants atteints de cancer.

Par ailleurs, il y a d'autres bûches de "Noel" que ce soit sur notre circulaire ou sur notre site web IGA.net

En espérant que nous avons répondu à votre questionnement.

Cordialement

Je travail dans un iga dans la patisserie et ses une conpagnie qui nous livre les boites et les pastille de chocolat qui vont sur les buche alors ne blamer pas les iga qui non rien a voir renseigner vous un peu avant de dire de la boulchit merci

Vachon a modifié son produit Bûche de Noël pour Bûche des fêtes il y a plus de 30 ans. La raison était seulement pour prolonger la vente de ses bûches. Rien à voir avec le débat actuel. Pour IGA, c'est l'incompréhension totale. Achetez Québécois comme chez Metro

Une petite rectification s'impose ici Chez IGA le mot NOËL n'est pas exclus. Mon magasin et ma Boulangerie (Je suis le Gérant) est Décoré avec plein de Noël dans nos Décos. Une petite mises au point concernant La Buche du Bonheur elle a été créée l'an passé et nommé ainsi pour la simple raison qu'elle est une levée de fond pour la Fondation Charles Bruno pour qui IGA remet un montant pour chaque buche vendues alors je vous trouve pas mal vite a sauté aux conclusion sans savoir je ne peux parler pour les autre compagnie mais chez nous NOEL a sa place alors choisissez mieux vos cibles et renseignez vous donc au lieu de crier au loup. Y'a bien d'autres exemples plus évident.

Pourquoi cette tentative de faire disparaître le mot Noël de la fête de Noël, tout ça parce que ça déplaît à une certaine ethnie. N'oubliez pas que nous existons encore. Et que c'est notre pays. Les ethnies: JE NE SUIS PAS RACISTE. Mais pourquoi sont-ils parti de leur pays? Donc, si nous voulons les intégrer, qu'ils respectent nos valeurs. En tant que compagnie parmi tant d'autres pensez et passez le message s.v.p.. Car petit à petit, nous sommes annihiler de notre pays par tous ces accommodements "déraisonnable" Et Vachon ne donne pas accès pour envoyer un courriel sans avoir les détails d'un achat.

IGA ne devrait pas agir ainsi. Il rompt avec une tradition linguistique et tout ça à cause des accommodements...bien sûr. Quel manque de colonne de la part de Vachon. Les Québécois devraient boycotter en évitant d'en acheter...tout simplement. Il y a toujours un bout de tout vouloir changer au Québec.