La censure se poursuit sur Twitter

La censure se poursuit sur Twitter

mer, 20/12/2017 – 13:15
Posté dans :
0 commentaire

La compagnie a expliqué qu'elle ne pouvait plus défendre tous les discours selon le principe de la liberté d'expression.

Source : Business InsiderPhoto : Breitbart

Alors que la compagnie Twitter se présentait en 2012 comme le bastion de la liberté d'expression, elle a reconnu que sa philosophie avait changé et elle a expliqué le 19 décembre, devant des politiciens britanniques, qu'elle ne pouvait plus défendre tous les discours et qu'elle prendrait les mesures nécessaires pour notamment limiter la visibilité des symboles qu'elle juge haineux. Objectif certes noble, mais qui vise souvent à museler les critiques du multiculturalisme, de la mondialisation ou de l'islam.

Rappelons que la compagnie a récemment changé son processus de vérification des comptes. Désormais, elle accorde un badge de certification non seulement pour confirmer que le détenteur d'un compte est bien celui qu'il prétend être, mais aussi pour confirmer qu'il épouse la « bonne » opinion politique. De plus, elle a annoncé qu'elle surveillerait les activités « hors ligne » de ses utilisateurs afin de bannir leurs comptes s'ils s'associent à des organisations ou à des activités qu'elle juge violentes.

Cette idée de surveiller les activités « hors ligne » avait d'ailleurs suscité l'inquiétude des défenseurs de la liberté d'expression tels qu'Andrew Torba, fondateur du réseau social Gab : « C'est un précédent qui fait peur », avait-il écrit dans un message au site Mashable. « Des règles comme celle-là ne feront que forcer les dissidents et ceux qui osent critiquer le pouvoir à se taire, sinon ils risquent d'être réduits au silence par Twitter. »

Nous avons besoin de votre aide !

Le premier ministre Justin Trudeau s'est allié aux médias traditionnels en leur offrant près de 600 millions de dollars. Au média Le Peuple, nous refusons toute aide gouvernementale. Afin de survivre et de devenir un véritable média de masse indépendant, nous avons cependant besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Aidez-nous financièrement en achetant un abonnement :

Acheter un abonnement

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Que pensez-vous de cet article ?