Le temps froid n'arrête pas les migrants illégaux

Le temps froid n'arrête pas les migrants illégaux

sam, 27/01/2018 – 18:50
Posté dans :
0 commentaire

En décembre, 1 916 personnes sont entrées illégalement au Québec. Dans le reste du Canada, 62.

Source : Gouvernement du CanadaPhoto : Finmiki, CC0

En décembre, le Québec a connu son troisième mois le plus chargé pour ce qui est de l'accueil de migrants illégaux sur son territoire : 1 916 personnes sont entrées au Québec illégalement malgré le temps froid. Autrement dit, plus de 60 migrants ont traversé illégalement la frontière québéco-américaine tous les jours. De janvier à décembre 2017, ils ont été 18 836 à franchir ainsi la frontière québéco-américaine.

Quand on regarde les statistiques dans l'ensemble du Canada, on remarque que seul le Québec a connu une crise des migrants illégaux. Le Manitoba, qui se targue d'avoir été affecté par cette crise, n'en a reçu que 1 018 pendant toute l'année. La Colombie-Britannique vient en troisième place avec 718 migrants illégaux. L'Ontario n'en a reçu aucun. En pourcentage, le Québec a récolté 91 % des migrants illégaux au Canada pour l'année 2017.

Récemment, le gouvernement américain a annoncé qu'il ne renouvellera pas le statut de protection temporaire de 200 000 Salvadoriens et de 60 000 Haïtiens. Ceux-ci pourraient être tentés de franchir la frontière québéco-américaine plutôt que de retourner dans leurs pays. Selon un sondage publié en décembre dernier, 57 % des Québécois se disent inquiets des menaces à la sécurité à la frontière.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent

Que pensez-vous de cet article ?