Le racisme est venu de Mme Caesar-Chavannes, dit un chroniqueur

Le racisme est venu de Mme Caesar-Chavannes, dit un chroniqueur

sam, 10/03/2018 – 15:40
Posté dans :
3 commentaires

Elle avait dit à un député conservateur de « prendre conscience de ses privilèges » d'homme blanc et de « se taire ».

Source : The National PostPhoto : Pavan Sapra via le compte Facebook de Celina Caesar-Chavannes

Le député conservateur Maxime Bernier a reçu un appui dans sa bataille contre le discours qui condamne ce que certains appellent le « privilège blanc ». Dans un article publié vendredi dans le National Post, le commentateur Rex Murphy a décrit ce concept de « privilège blanc » comme étant une « construction méprisable », car il « invoque explicitement la couleur de la peau comme seul vecteur de jugement ».

Le constat de M. Murphy est sans appel : le concept de « privilège blanc » est « raciste » en soi, et fait en sorte que la couleur de la peau seule puisse déterminer la vérité. Par conséquent, lorsque la députée libérale Celina Caesar-Chavannes a suggéré à Maxime Bernier, dans un message sur Twitter, de « prendre conscience de ses privilèges » d'homme blanc et de « se taire », elle a fait preuve de racisme, selon Rex Murphy.

M. Murphy a été très critique à l'endroit de Mme Caesar-Chavannes, elle-même « l'un des membres les plus privilégiés de la société canadienne », selon lui, puisque sur les 36 millions de citoyens que compte le pays, seulement 338 d'entre eux siègent, comme elle, à la Chambre des communes. Encore mieux : Mme Caesar-Chavannes a été secrétaire parlementaire du premier ministre Trudeau pendant deux ans et a été élue dans une circonscription à majorité blanche, signe qu'elle appartient à un véritable club sélect.

Le message que Mme Caesar-Chavannes avait envoyé à Maxime Bernier faisait suite à un tweet que le député conservateur avait lui-même adressé au ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, qui avait qualifié le budget 2018 du gouvernement Trudeau de « budget historique pour les personnes racialisées ».

M. Bernier avait été très sévère à l'endroit de M. Hussen : « Je pensais que lutter contre la discrimination avait pour but de traiter tout le monde de la même façon », avait-il écrit sur sa page Twitter. « Pas de catégoriser certains Canadiens comme "racialisés". C'est quoi ce jargon horrible ? Une autre façon pour les libéraux de créer des divisions qu'ils pourront exploiter ? »

Commentaires

Ils ou elles devraient en premier lieu, accepter qu'ils sont noirs et arrêter d'accuser Pierre, Jean, Jacques de tous leurs mots. Ils viennent chez-nous pour déverser leur venin de radicalisation et de racisme. Commencez par vous regarder bien en face dans le miroir et à vous voir et voir les autres comme ils sont. Les blancs, comme vous dite si bien, d'une façon accusatrice, ne sont pas pour tout laisser et donner à des étrangers qui refusent de s'adapter à leur nouvel environnement. Pourquoi, certains ont réussi et d'autres pas? Parce qu'ils ont mis de l'eau de tolérance dans leur vin. Ce n'est pas à sens unique car ça va dans les deux sens.

Je n’ai jamais entendu Amir Khadir de Québec Solidaire dénoncer pareille situation ?
Amir Khadir: le Québec pratique l'apartheid contre les premières nations
http://www.youtube.com/watch?v=DJ2APhs2hA0&fb_source=message

« Le 15 mai 2011 Amir Khadir participait à un rassemblement pour 'l'intifada' au métro Mont-Royal, où il a notamment accusé le Quebec de pratiquer un régime d'apartheid. L'orateur précédent Stuart Myow Junior, un warrior mohawk, a fait référence au français comme étant la 'langue de l'oppresseur'. Jamais notre bon député n'a jugé bon de se dissocier de ces propos au cœur de son allocution. C'est une honte venant d'un membre de l'Assemblée Nationale. Il devrait se sentir gêné quand il prétend mettre le cap sur la défense de la langue... »

Je n'ai jamais été conservatrice, mais je me range aux côtés de Maxime Bernier. D'ailleurs, la droite est beaucoup plus intéressante. Elle représente ce foutoir qu'est cette gauche bobo, bien pensante, méprisante, etc. Oui, elle est raciste !

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.