Un expert canadien des services de renseignement banni de YouTube

Un expert canadien des services de renseignement banni de YouTube

mar, 10/04/2018 – 08:00
Posté dans :
2 commentaires

Il voulait parler de l'extrémisme islamique et de la rectitude politique des gouvernements à cet égard.

Sources de l'article : The Toronto Sun, WMC Action News, WRCB et Vimeo / Source de la photo : Time3000, WikimediaCC BY-SA 3.0 (Ajout d'un dégradé en arrière-plan)

Un expert canadien des services de renseignement a été banni de YouTube : Tom Quiggin ne véhicule aucun discours radical, pourtant YouTube a fermé son compte avant même qu'il n'ait publié son premier podcast.

Le 24 février, M. Quiggin a publié sur la plateforme en ligne une bande-annonce de 44 secondes d'une émission qu'il voulait lancer, The Quiggin Report, dans laquelle il est question d'extrémisme islamique et de la rectitude politique dont bénéficient les intégristes de la part des gouvernements. C'est cette bande-annonce inoffensive qui est à l'origine de la suppression de son compte.

Pour YouTube, maintenant sous la propriété de Google, The Quiggin Report a « violé » ses conditions d'utilisation, mais l'entreprise s'est bien gardée de donner plus de détails à Tom Quiggin sur ces fameuses violations.

Dans ses interventions publiques, l'expert en renseignement n'a pas l'habitude de mâcher ses mots pour critiquer le parcours du premier ministre Justin Trudeau en matière de lutte contre le terrorisme. Le Toronto Sun, qui a consacré un article à cette affaire, pose alors la question : est-ce à cause de ses critiques à l'endroit du premier ministre que Tom Quiggin a été banni par YouTube ? Le Sun a tenté d'en savoir un peu plus auprès de Google Press, sans succès.

M. Quiggin voit dans cette démarche une politique du deux poids deux mesures. « Il apparaît étrange que YouTube et d'autres attaquent les défenseurs de la liberté d'expression, mais qu'ils autorisent des vidéos de personnes comme Yusuf Qaradawi, le chef religieux des Frères musulmans », a-t-il déclaré dans un courriel envoyé au Toronto Sun.

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.

Commentaires

Effectivement, toutes personnes qui risquent de mettre des obstacles sur les objectifs islamistes sont muselées. La liberté d'expression est disparue avec l'arrivée de Trudeau et Couillard au PLQ.