La Marche pour la vie a eu lieu le 10 mai dernier

La Marche pour la vie a eu lieu le 10 mai dernier

lun, 14/05/2018 – 13:45
Posté dans :
1 commentaire

Des milliers de manifestants se sont présentés à Ottawa pour l'événement. Leur message : affirmer la primauté de la Vie.

Sources de l'article : Radio-Canada, NewsWire, LifeSite #1, #2, #3CQV et Archdiocese of TorontoSource de la photo : Facebook CQV

Le 10 mai dernier, la Marche pour la vie a eu lieu et des milliers de personnes se sont présentées pour l'événement. Leur message : affirmer la primauté de la Vie, « du premier moment de la conception à la mort naturelle », comme l'a expliqué l'archevêque de Toronto, Thomas Christopher Collins. Celui-ci a souligné que les croyants contribuaient à la société et qu'ils avaient le droit de s'exprimer.

Un député conservateur présent à l'événement, Harold Albrecht, a parlé ainsi : « Les gouvernements sont jugés par la façon dont ils traitent les plus vulnérables. » Il a poursuivi : « Il ne fait aucun doute dans mon esprit que les plus vulnérables parmi nous sont ceux qui vivent leurs neuf premiers mois en tant qu'enfants à naître. Ils n'ont aucune méthode d'autodéfense, aucune voix pour lancer des cris de douleur ou de protestation ».

Des militants pro-avortement étaient présents sur les lieux et ils ont associé les militants pro-vie à la « violence sexiste », car ils sont « opposés au libre choix et à la libre information en ce qui concerne l'interruption volontaire de grossesse ». Dans un communiqué de presse, les militants pro-avortement ont affirmé afficher « leur solidarité envers toutes personnes ayant recours à un avortement ».

Un militant pro-vie a déploré le silence médiatique autour de cette manifestation, qui rassemble pourtant bien des gens, selon lui. Dans un message qu'il a envoyé à l'association Campagne Québec-Vie, il affirme avoir formulé une plainte au Conseil de presse : « Je ne peux trouver de meilleur exemple de censure par des médias au Canada et j'aimerais que des explications soient données par ces médias », a-t-il écrit.

Nous avons besoin de votre aide !

Bien que notre journal soit encore tout jeune, il a connu une progression fulgurante – et ce, grâce à vous. Désormais, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure afin de bâtir un véritable média de masse indépendant. Pour cela, nous avons besoin de votre implication. Vous pouvez faire la différence.

Suivez notre journal afin de ne rien manquer de nos derniers articles :

Suivre le journal

Aidez-nous dès maintenant avec une contribution financière :

Donner de l'argent