Transgenrisme : « Laissez donc les enfants être des enfants »

Transgenrisme : « Laissez donc les enfants être des enfants »

jeu, 17/05/2018 – 09:30
Posté dans :
1 commentaire

Un animateur de radio déplore que l'idéologie transgenre essaie de « fucker » les jeunes avec des problèmes d'adultes.

Sources de l'article : Le Journal de Montréal et Radio XSource de la photo : Annimousey, CC0

Récemment, on apprenait que la Société canadienne de pédiatrie (SCP) recommandait aux parents de lire avec leur enfant des livres promus par des associations transgenres et de leur parler d'identité de genre « [d]ès qu'il peut prononcer les mots "fille" et "garçon" ».

Rappelons que selon ce concept d'identité de genre, une personne peut être un homme ou une femme comme elle peut s'identifier autrement que comme homme ou comme femme, et ce, sur la simple base de sa déclaration, sans égard pour sa réalité biologique.

Ce n'est pas tout : désormais, les écoles et garderies pourront utiliser une poupée russe qui a été conçue par une association transgenre afin d'expliquer aux enfants qu'ils sont peut-être, eux aussi, des transgenres. Cette poupée russe a pu voir le jour notamment grâce à une subvention du ministère de la Justice, donc des contribuables.

Cette nouvelle a fait réagir les hôtes de l'émission Maurais Live à Radio X. Si l'un d'eux a dit comprendre que certaines personnes pouvaient mal se sentir dans leur corps, il a jugé qu'on ne devrait pas expliquer à des enfants de deux ou trois ans qu'ils pourraient être des transgenres. L'animateur Dominic Maurais s'est exclamé : « Tout pour fucker les familles. Tout pour fucker les jeunes ! »

« [L]aissez donc les enfants être des enfants au lieu de rentrer des problèmes d'adultes dans [leur] tête », s'est exclamé M. Maurais, qui a précisé d'emblée avoir deux progénitures. « Laissez-les vivre, et à un moment donné, s'ils sont mêlés pis s'ils se cherchent, vous les accompagnerez de façon privée. Pas besoin d'aller à Denis Lévesque pour raconter votre vie. »

Aux yeux de M. Maurais, le transgenrisme est devenu une véritable « idéologie » poussée par une certaine « go-gauche ». Il y voit un mouvement qui vise à complètement éliminer la masculinité chez les hommes. « Là, on dévie. Montrez [aux enfants] à écrire […] pis montrez-leur à compter. Pis après ça on jasera du trans. »

Commentaires

Toute cette affaire de transgenre est en regard de l'acheminement adulte. Comme c'est là, les enfants n'ont plus d'enfance car à 4 ans, il doivent aller en pré-maternelle. Ils auront suffisamment de temps pour apprendre ce qu'est le transgenre. Déjà, ils sont confrontés avec le divorce et ses problèmes collatéraux, les familles reconstituées, l'immigration, les langues ainsi que développement personnel, l'informatisation, des parents biologique ou pas. Je ne sais pas qui a penser d'en faire des Albert Heinstang mais vraiment c'est pas fort. Laissez-leur donc au moins leur petite enfance de o à 4 ans.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.