Un réfugié et sa famille ont fraudé l'aide sociale pendant 12 ans

Un réfugié et sa famille ont fraudé l'aide sociale pendant 12 ans

sam, 09/06/2018 – 13:00
Posté dans :
1 commentaire

Mohammed Ibrahim et sa famille ont volé 236 000 $ à l'État, mais le patriarche s'en tire avec des travaux communautaires.

Voici la ou les sources de cet article : Le Journal de MontréalVoici la source de la photo : KMR Photography, FlickrCC BY 2.0

Quand Mohammed Ibrahim et sa famille, originaires du Bangladesh, sont arrivés au Québec en 1999, ils ont tout de suite obtenu de l'aide sociale. Mais ils ont vite découvert une faille qui leur permettait de recevoir des milliers de dollars en surplus.

Leur stratagème consistait à utiliser de faux noms, mais celui-ci a été découvert par un fonctionnaire qui consultait leurs dossiers. Selon le Journal de Montréal (JdM), « Ibrahim, sa femme [...] Zaheda Begum, ainsi que leurs trois fils Tanvir, Shakib et Igbal Rahman, ont [...] été accusés de fraude, de complot et de fabrication de faux, entre autres ».

Les fils ont plaidé coupables et devraient connaître leur sentence en septembre. La mère a été acquittée, tandis que le père a écopé d'une peine de 240 heures de travaux communautaires assortie d'une probation de trois ans. Il a toutefois remboursé la moitié des 37 000 $ qu'il a reçus de façon frauduleuse et devra rembourser le reste d'ici deux ans.

En tout, la famille aurait volé jusqu'à 236 000 $ à l'État québécois, et ce, sur une période de 12 ans, selon le JdM.

Commentaires

236 000 $ volé au BS et ce sans s'avoir le reste car on en apprend tous les jours et ceux-ci sont supers protégés par une loi qui a des failles.

Aimez-vous ce journal ? Alors, suivez-nous sur Twitter, sur Facebook, sur GAB, sur notre fil RSS ou par le biais de notre infolettre.