Kinder Morgan a commis quatre infractions à la loi

Kinder Morgan a commis quatre infractions à la loi

jeu, 14/06/2018 – 11:15
Posté dans :
0 commentaire

Le fédéral a souligné ces infractions quelques jours après avoir acheté l'oléoduc Trans Mountain pour 4,5 milliards.

Voici la ou les sources de cet article : Chambre des communesLa Presse et The National ObserverVoici la source de la photo : Robzor, CC0

Le journal The National Observer a appris que la compagnie Kinder Morgan ne respectait pas les règles face auxquelles elle était soumise. En effet, le journal a obtenu une lettre de Pêches et Océans Canada (MPO) dans laquelle le ministère identifie quatre infractions à la loi de la part de la compagnie énergétique.

Qui plus est, cette lettre est datée du 6 juin dernier : les reproches ont donc été adressés à Kinder Morgan quelques jours seulement après que le gouvernement Trudeau eut annoncé qu'il achèterait le projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain pour 4,5 milliards $.

Rappelons qu'en raison de la forte opposition à ce projet provenant surtout de la Colombie-Britannique, Kinder Morgan, qui possédait l'oléoduc, avait fixé une date butoir du 31 mai pour trouver une solution à la crise, d'où l'achat par le gouvernement Trudeau. Ce dernier compte revendre l'oléoduc ultérieurement à des investisseurs.

Dans la lettre du MPO, on apprend notamment que Kinder Morgan n'a pas soumis au comité fédéral concerné les rapports de construction obligatoires entre janvier et mars dernier. La compagnie n'a pas non plus respecté les limites d'émissions sonores afin de protéger les espèces marines.

Cette révélation survient alors que les autorités de la Colombie-Britannique ont avoué qu'une fuite de pétrole de l'oléoduc Trans Moutain avait été 48 fois plus importante que ce qu'elles avaient rapporté initialement. Cela signifie que 4 800 litres de pétrole ont été déversés dans la nature, selon des relevés émis par la station Darfield qui datent du 27 mai.

À la Chambre des communes, le député néo-démocrate Nathan Cullen a déclaré que les libéraux de Justin Trudeau avaient « peut-être acheté le plus gros citron de l'histoire canadienne ». Puis, il a ajouté : « De toute façon, quel genre de chef de file en matière de climat achète un pipeline vieux de 65 ans qui fuit de partout ? »

Aimez-vous ce journal ? Alors, cliquez ici pour nous suivre et ne rien manquer de nos derniers articles. Si vous désirez en savoir plus sur ce journal, cliquez plutôt ici.